Forum: La Figurine Historique et Fantastique


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» The old fisherman de scientifics models
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 21:42 par Entrevon84

» Steam Doll
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 20:45 par musfig

» Blood Bowl, les roster du Razorspoon
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 20:30 par razorspoon

» Dessins historiques et ouvrages historiques
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 18:55 par riri13

» Vroummmm
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 18:27 par Benoît

» Konstantin M. Simonow
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 18:00 par Benoît

» Marius, le vieux marin pécheur
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 17:48 par Entrevon84

» SEVRES 2021
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 15:09 par tattoo

» Yukimura Femme samouraï nouvelles photos
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 14:44 par Entrevon84

» Quelle épée, Carthagène 1697
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 13:42 par Entrevon84

» Figurine du Premier EMPIRE en 180 mm
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 10:48 par bono

» tambour d'arcole par Bono
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeHier à 9:21 par sandro.zinzeri

» Jasmine terminée avec fond arrière
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 23:35 par GregoireM

» Vu sur Putty & Paint
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 22:55 par Logan

» Blender et figurines, dioramas etc.
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 17:38 par Chevert

» El taller-hobby art
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 15:59 par alain74

» Buste - MG42 Gunner - 1/16 - Life Miniatures - Terminé
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 15:50 par sandro.zinzeri

» Saint Michel Archange
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 12:12 par Wolfs

» Les petites prod' de Mâhar!
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 11:56 par bono

» Nains en observation
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 10:40 par Benoît

» Zouave pontifical par bono
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Jan 2022 - 10:25 par bono

» Le dernier carré Waterloo 1815- 75 mm Alexandro Models
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 21:24 par Giamilos

» Un œil dans mon placard..
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 19:58 par razorspoon

» Wuzalka : Sirène ou femme serpent (Ignis Art)
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 16:14 par Logan

» Diorama au Mémorial 1815 à Waterloo - Piet PRINSEN
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Jan 2022 - 16:12 par bono

Le Deal du moment : -40%
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
Voir le deal
8.99 €

 

 La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon

Aller en bas 
+15
Duck
riri13
ms16
bono
Taouletta
Bran
Alain de NIIIICE
bourgouin.francois
Ethno Dan
VITRUVE
Reptor
Wolfs
LE PIENNOIS
michel94fr
Aemilivs
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ms16

ms16



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juin 2021 - 22:17

Alain de NIIIICE a écrit:
Tu as raison...... Mais le vent est-il assez puissant pour soulever queue et crinière ??
...
 oui ALAIN , vu la position du soldat , d'autre part même au pas la queue est toujours en mouvement  . bonne continuation et bravo pour le post très détaillé.
Revenir en haut Aller en bas
Logan

Logan



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juin 2021 - 3:58

Je découvre ce post fleuve et très bien fait. C'est un super boulot Alain, un grand bravo  La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492 !... Et +1 pour la crinière et la queue dans le sens du vent, c'est on ne peut plus logique.
Revenir en haut Aller en bas
riri13

riri13



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juin 2021 - 10:39

Je suis époustouflé par la constance qu'il faut pour réaliser un tel diorama.....chapeau bas l'ami  Applaudissement
Revenir en haut Aller en bas
Duck

Duck



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juin 2021 - 17:56

Alain de NIIIICE a écrit:
@Joel..... Tu m'as mis le doute, pour le casque..... Bien un casque, à la minerve, également attribué  aux dragons..... sans être officiers, confirmé par les photos, page 47, de Liliane et Fred Funcken...." la garde impériale", le tome 2
 ou encore : "Le casque des dragons de la Garde de la forme dite encore"a la minerve"avait la bombe penchée vers l'arrière. Il était en cuivre jaune, avec crinière et houppette noires ; son bandeau imitait la peau de panthère et  recouvrait la visière...."d'après Dragons de la Garde Impériale : 1806-1814
Bien compris Alain, si je ne m'abuse, il s'agit d'un dragon de la Garde.....j'avais donc mal lu l'historique de ton personnage...Désolé!
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

Alain de NIIIICE



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 10:07

La suite ?.... Elle consiste à reprendre crinière et queue du cheval, de l'avis de plusieurs collègues du forum "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]", afin de  donner une touche "dans le vent".
Perso, je trouvais que mon cheval donnait l'impression d'avancer très péniblement dans ces steppes blanches.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Une boule de "green stuff", bien malaxée fera l'affaire, suivie d'un léger modelage (ce qui n'est pas ma tasse de prédilection....)pour donner un air dans le vent !!!! 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Ainsi que je l'ai présenté, le cheval étant un alezan, la crinière et la queue seront de la même couleur que la robe, ou plus foncé, sans être noir. Un jus acrylique terre ombre foncé sera répandu dans tous les creux et ensuite(une fois sec), suivra la peinture à l'huile. (se rapporter aux teintes utilisées précédemment pour la robe)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Et maintenant, je peux passer à la suite, avec un autre personnage, ou plutôt, deux personnages, gracieusement et sympathiquement remis par un membre du forum de "la figurine historique et fantastique".....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
Duck

Duck



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 10:34

J' attends de voir la suite; le blizzard semble souffler fort, pauvre cheval!
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 11:14

la touche dans le vent est top Alain, bravo Applaudissement
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Logan

Logan



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 12:25

C'est bien mieux comme ça Alain  La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492 !
Revenir en haut Aller en bas
Taouletta

Taouletta



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 12:54

En effet Alain, c'est mieux ainsi étant donné mouvement de l'uniforme du Dragon. 
Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

Pascal



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 15:39

C'est toujours un vrai plaisir à lire tes posts. Ton travail est remarquable. La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492
Revenir en haut Aller en bas
Bran

Bran



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 21:31

Bravo pour ta transfo, c'est bien vu et ça fonctionne !! La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492
Revenir en haut Aller en bas
alain74

alain74



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 7 Sep 2021 - 22:17

Bel ensemble, bien pensé
Bravo Alain
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

Alain de NIIIICE



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Nov 2021 - 11:04

Pas finie, l'histoire......voici la suite avec


CAMARADES D'ARMES
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
 
Un peu d'Histoire, au travers de cette figurine.
 
Le grognard de la vieille garde.
 
Véritable mythe de la légende napoléonienne, la Garde impériale est le corps le plus prestigieux de la Grande armée. Sous le Premier Empire, nulle silhouette n’est plus populaire que celle du grenadier à pied de la Garde .

L’habit à longues basques, en drap bleu, collet bleu, revers blancs et parements écarlates est largement ouvert sur le gilet et la culotte en drap blanc. La doublure et les retroussis simulés ornés de poches factices depuis 1810 sont rouges. Le grenadier porte des épaulettes rouges qui distinguent les soldats d’élite.
Le plumet rouge complète le bonnet d'ourson (contrairement à ce que montrent souvent les illustrations, le grenadier ne porte pas le plumet sur le champ de bataille). Une plaque en laiton étamé assure le maintien du bonnet sur la tête, elle est ornée d’une grenade et d’une aigle impériale. À l’arrière une pièce de tissu brodée d’une grenade rappelle qu’il s’agit d’une unité spécialisée dans le lancement de la grenade, ce qui nécessite beaucoup de force.
Le port de boucles d’oreille est à la mode depuis le Directoire. L’usage se répand dans l’armée sous l’Empire, du simple soldat au maréchal. Dans la Garde, il s’agit de l’une des premières dépenses lors de l’arrivée au corps. Un fil de plomb remplace les anneaux le temps que le soldat puisse se payer des anneaux d’or de trois ou cinq francs.


 
Les premières compagnies de grenadiers, c’est-à-dire de soldats lanceurs de grenades, sont apparues au cours du règne de Louis XIV. Sous l’Empire, bien que l’on n’utilise plus guère les grenades, l’appellation de grenadiers demeure pour désigner des soldats d’élite et de grande taille. Ils sont présents dans l’infanterie de ligne à raison d’une compagnie par bataillon. Ils sont également présents dans la Garde impériale.
Le 1er régiment de grenadiers à pied, qui appartient à la vieille Garde, est le plus prestigieux. Les soldats qui composent cette unité ont plus de cinq ans de services, se sont distingués au cours d’au moins deux campagnes et mesurent tous plus de 5 pieds 5 pouces, soit 1,76 m (Séliakus, tambour-major de cette célèbre unité, mesurait 2,30 m !). L’admission suppose aussi une réputation irréprochable sur le plan moral et militaire. Soldat d’élite, le simple grenadier a rang et solde de sergent. Lors des défilés, les grenadiers avancent d’un pas lent et majestueux, affectant l’air sévère et impassible du militaire discipliné. Le dimanche midi, le peuple de Paris se presse aux parades du Carrousel où ils figurent en présence de l’Empereur. Ils sont appelés « messieurs » par le reste de l’armée et leurs succès féminins sont bien connus
 
                     "La garde était mon trésor d’hommes "(Napoléon à Sainte-Hélène)
La Garde impériale est une formation interarmes comprenant des corps d’infanterie, de cavalerie,
d’artillerie, du génie, du train des équipages ainsi que des marins. Les plus anciennes unités, issues
de la garde des Consuls forment « la vieille garde » et celles qui s’ajoutent tout au long de l’Empire « la
moyenne garde » et, à partir de 1809, « la jeune garde ». Ses effectifs passent de 9 798 hommes en
1804 à 56 169 hommes en 1812, ce qui n’est pas sans poser un problème au reste de l’armée qui perd
ses meilleurs éléments au profit de la Garde.
Armée de réserve de l’Empereur qui en est le chef unique, ses troupes sont toujours bien équipées
et ne se battent qu’en grande tenue. Présents sur tous les théâtres d’opérations, les « Immortels » ne
sont engagés que lors des phases critiques des batailles, comme à Essling le 22 mai 1809. Leur simple
présence en campagne produit un impact psychologique important sur le moral des troupes françaises
et sur celui de l’ennemi.
 
 
D'après une fiche-objet du Musée de l'Armée
 
 
L'enfant porté.
 
Les cantinières, vivandières et blanchisseuses suivaient l'armée. Les vivandières seules avaient le droit de voyager en famille, ce qui peut expliquer la présence d'enfants. Ces derniers, entre 12 et 15 ans pouvaient être tambours, aides chirurgiens.
Il semble en revanche, peu probable que des prostituées suivent les soldats dans la débâcle.
 
D'après Sylvie Briet de "L'Ibé"
 
 
LA FIGURINE
 
Oui, oui, je me répète, mais c'est à signaler, cette figurine est un don d'un membre du "Forum de la figurine historique et fantastique", abandonnant la période du Premier Empire, en 54 mn, pour se consacrer à la réalisation de ses propres figurines, dans une échelle supérieure.
 
Cette pièce, intitulée "Camarades  d'Armes" est une pièce tout métal au catalogue Andrea, déjà assez ancienne, mais qui trouvera sa bonne place dans mon diorama. Je dois reconnaitre  avoir une préférence pour ce type de figurine, plutôt que celles en résine..... appréciation tout à fait personnelle
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
 
La préparation de la pièce fut assez rapide. Je pense l'avoir reçue déjà montée par le collègue, quelques éléments, après le sous couchage, sont à replacer par collage. La tête du grognard sera peinte à part et recollée, la peinture de l'ensemble étant réalisée.
 
Le début de la peinture:
 
L’uniforme a connu peu de changement entre 1799 et 1815. Les grenadiers portent un habit bleu avec un plastron blanc, des poignets et des épaulettes  à franges écarlates La couleur du pantalon alterne entre blanc et bleu selon la tenue. Par temps froid, un grand manteau bleu est porté, comme dans notre cas,  par dessus l’ensemble, à l’exception des épaulettes qui se portent par-dessus.
 
Je vais donc commencer par ce bleu du manteau, d'abord, par une sous couche colorée acrylique.
Sur la palette (assiette en carton), je prépare un mélange de bleu de Prusse foncé, de violet et de noir.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
 
La première application passée.......
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

.... Cette couche de base reste bien brillante, ce qui faut éviter pour la suite à venir. Il est vrai que certaines couleurs, comme ce bleu ou certains rouges ont tendance à la brillance. Qu’à cela ne tienne, un second passage avec, ce coup-ci, un rajout de vernis mat dans le mélange et ce sera OK, bien matifié.....
Le mat de cette sous couche étant obtenu, je peux me permettre de passer à la peinture à l'huile.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
 
La palette de couleurs sera, en base du bleu indigo, cassé avec de la terre de sienne foncée et d'un peu de blanc, sans oublier du noir, ainsi qu'une touche de violet.
J'applique ce mélange sur l'ensemble du manteau, en jouant sur les nuances, suivant les zones d'ombre et les zones de lumière.
Les principales éclaircies seront effectuées sur les bras, la poitrine et les hanches, épaules ignorées (port du jeune tambour.).
Les ombres et les creux des plis sont faits avec de l'indigo et du violet.
Vous l'aurez compris, je tente d'appliquer la méthode BL.
Les contrastes creux des plis et reliefs doivent être assez discrets, l'habit étant de gros tissus bleu foncé. Ces mélanges de peinture (bleu foncé, violet) présenteront, même secs, un certain satiné: le remède à cette brillance: une fois sec en  en profondeur, ce bleu recevra un passage de matifiant LetB
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
J'ai le choix, pour la couleur du pantalon, ou blanc ou bleu. Je sélectionne un bleu, nuancé par rapport au manteau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

À partir de cette étape, je vais en profiter pour apporter les salissures qui s'imposent sur le bas du manteau et du pantalon. Avant le séchage complet du bleu, à l'aide d'un pinceau usé, j'applique un mélange de terre de cassel, de noir, d'ombre brulée, de sienne brulée, en parties  basses des vêtements, pouvant être en contact avec la neige du sol....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 Je suis dans une histoire de pantalon ?? Alors, passons au pantalon du jeune tambour, traité en un beige clair, ayant connu toutes sortes d'intempéries....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Je vais tenter la peinture des visages...... acrylique et huile seront utilisées...... Une rude tâche à venir, j'en suis conscient..... C’est tout de même petit, le 54.... surtout celui d'Andréa.
Allez, je me jette....
Comme prévu, il sera plus aisé de commencer par le grognard, la tête étant dissociée du corps.
Environnement glacial..... donc peu de couleurs chaudes....
Un rose pâle, pratiquement blanc, agrémenté d'un léger jus de bleu fera l'affaire.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

Alors que la base est en place, je reviendrai avec divers passages , ce coup-ci, à base d'huile.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

Le visage du tambour a bien besoin d'être retravaillé.... imperfections autour de l'œil droit, dû à la sculpture, des petits trous visibles au verre grossissant.... Pour parer à cet inconvénient, la grande Catherine Césario m'avait indiqué une technique. Mélanger à la peinture une pointe de talc, pour reboucher ces petits trous..... Affaire à suivre....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Pour l'instant, je vais laisser en l'état, pour intervenir ensuite....
 
Les diverses photos du visage du tambour ne me conviennent pas. Il est difficile d'en faire des gros plans, d'autant plus, qu'à l'œil nu, le visage semble correct....
La suite de la tenue de ce tambour en photos.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Le pantalon étant peint dans une couleur de beige clair sale, les épaulettes du grognard et la veste du jeune tambour étant effectuées, je vais donc m'orienter vers le tambour, à proprement dit.
 
Tambour d'infanterie 1er Empire.
 
La caisse sera composée du fût, de deux grands cercles, de deux petits cercles de roulage, du timbre, des cordages et des tirants.

Le fût en cuivre jaune façonné, HAUTEUR 300 mm et 385 mm de diamètre (le règlement d e1812 indique 370 mm) . Il est placé, à 50 mm du bas, une gâche en cuivre portant une vis en fer garni de son écru en cuivre, destinée à tendre le timbre sur la peau. Cette gâche, fixée par deux rivets en cuivre, a 60 mm (40 mm sur le règlement de 1812) de longueur et 25 mm de largeur (30 mm sur le règlement de 1812). Au côté opposé à cette gâche, il sera placé un crochet fixé par deux rivets de laiton. Ce crochet sera destiné à fixer l’extrémité du timbre.

Les grands  cercles de caisse en bois de frêne et percés de dix trous à distances égales. Le côté extérieur est laqué bleu et écarlate séparé par un filet blanc ondulé. Le côté intérieur de ces cercles est poli à la pierre ponce. Ils ont, chacun, 45 mm de largeur et 8 mm d’épaisseur (le règlement de 1812 précise 7 mm).

Les peaux de caisse sont en veau parcheminé et proportionnés à la dimension de la dimension de la caisse. Celle de timbre est plus fine que celle de batterie.
Le timbre sera en corde à boyau de 12 m/m de diamètre et de 1,100 m de longueur.

Les cordages qui servent à tendre la peau, seront en chanvre, câblés à neuf brins : ils seront lacés en zig zag, sur le fût, en passant dans les trous ces cercles. La circonférence de la corde est de 6 mm.

Les tirants en buffle blanc, ils font 45 mm de largeur dans le haut, 30 mm en bas, vers les extrémités, sur 50 mm de longueur. Ils servent de coulants pour tendre les cordages.
 
Le tambour représenté sera celui de la première photo..... les grands cercles peints en toute simplicité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

Je sous- couche en acrylique marron le métal.La couleur laiton jaune du métal sera une peinture à l'huile.Je mélange la poudre de bronze or riche dans une base de marron.Un peu de diluant et c'est parti.... essence de briquet ou même, du vernis satiné peuvent être utilisés.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Peut-être serait-il grand temps de rajouter sa tête à ce brave grognard, placée de côté pour facilité les diverses peintures des éléments l'environnant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

L'aigle demandera à être redessiné ultérieurement..... teint pâle, légèrement violacé, rigueur de l'hiver russe.....
 
Tête placée, fixée, colle à deux composants et petite cheville (morceau de trombone)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Reste à pratiquer la peinture des détails, comme les chaussures, les bandes de protection aux chevilles, aux mains, ainsi que bonnet d'ourson, toque et sacs.... et les ustensiles récupérés.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Cette peinture ayant séché en profondeur, un coup de pinceau de médium à peindre mat est passé pour matifier tout ce qui est tissu. Quelques petites reprises de détails et de précisions sont à revoir.
 
Petite idée de certains éléments déjà traités.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Une suite à venir, avec:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
Taouletta

Taouletta



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Nov 2021 - 11:40

Cela va constituer un très beau diorama, très émouvant. 
Je n'étais pas convaincu du bleu au début des photos et finalement le résultat est très bon à mon humble avis. 
BRAVO Alain ! ! ! Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Duck

Duck



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Nov 2021 - 12:23

Excellent, Alain!
Revenir en haut Aller en bas
Logan

Logan



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Nov 2021 - 12:28

Oui, beau travail Alain  La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492 !
Revenir en haut Aller en bas
bourgouin.francois

bourgouin.francois



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Nov 2021 - 15:47

Les figurines penchées pour affronter le vent , ça le fait vraiment et je vois que cela va continuer.
Merci pour tout ces détails.
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Nov 2021 - 9:52

superbe travail Alain, l'effet voulu est bien là, je sens que tu vas faire encore un diorama terrible Wink

ne lâche pas l'affaire mon ami Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
riri13

riri13



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Nov 2021 - 11:31

Travail de titan qui mérite le respect....bonne continuation Barbu.....
Pour ceux qui ne le savait pas, j'habite maintenant Chalon sur Saône (ma ville de naissance)....
C'est plus calme que Marseille mais moins ensoleillé.... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Nov 2021 - 12:30

riri13 a écrit:
Travail de titan qui mérite le respect....bonne continuation Barbu.....
Pour ceux qui ne le savait pas, j'habite maintenant Chalon sur Saône (ma ville de naissance)....
C'est plus calme que Marseille mais moins ensoleillé.... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


TRAITRE !!!

La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 975643 bonne installation et au plaisir de te lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
ms16

ms16



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Nov 2021 - 15:45

bonne continuation , stakanov était une illusion pas toi   bounce
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

Alain de NIIIICE



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 11:42

La suite, avec ces figurines.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Comme déjà signalé, cette pièce, intitulée  "Bataille de Moscou, 1812". ancienne figurine d'Art Girona, présente un soldat d'infanterie, aidant un dragon épuisé.
Pièce tout métal, bien sûr, 54 mm.
Merci aux copains du forum, Alain 74 et Vitruve, qui m'ont permis de situer cette figurine dans la production d'Art Girona et de repérer les éléments qui me manquent, à compléter grâce à ma boîte à rabiots.
Cette figurine faisait partie du lot des plus de mille pièces, donc aux CBA d'un collectionneur qui faisait du vide dans ses collections.
 
 
Je dois partir à la recherche d'un homme de troupe d'infanterie dont le régiment participait à cette retraite.
 
Des corps de soldats russes et français, tombés lors de la retraite de la Grande Armée de Napoléon en 1812 ont été découvert en Russie.
Ces 120 soldats, trois probables vivandières et trois adolescents – sans doute des tambours – sont tombés, en marge ou lors de la bataille de Viazma du 3 novembre 1812, deux semaines après le début de la retraite qui culminera peu après dans l'horreur avec la traversée meurtrière de la Bérézina.
Les restes ont été mis au jour en 2019 par une équipe d'archéologues russes et français, au sud-ouest de Viazma, ville de 52 000 habitants.
 
Les férus locaux d'histoire ont cru d'abord qu'il s'agissait d'une des nombreuses fosses communes datant de la Seconde Guerre mondiale qui parsèment l'ouest de la Russie. Finalement, une expertise de l'Académie russe des Sciences a établi qu'il s'agissait de victimes de la campagne de Napoléon, principalement âgées de 30 à 39 ans, explique à l'AFP l'anthropologue Tatiana Chvedtchikova.
 
La découverte de boutons métalliques d'uniformes a permis d'établir que certains des défunts "appartenaient aux 30e et 55e régiments d'infanterie de ligne et au 24e régiment d'infanterie légère de l'Armée de Napoléon", explique Alexandre Khokhlov, chef de l'équipe d'archéologues sur place.
Retrouvée par hasard, cette sépulture collective est sans doute loin d'être la dernière à découvrir le long de la route de la campagne de Russie, qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts.
 
d'après AFP
 
J'ai maintenant mon homme de l'infanterie de ligne (le 30ᵉ ou le 50ᵉ, peu importe, les parties distinctives de l'unité étant recouvertes du manteau.)
 
Et qu'en est-il pour le dragon soutenu ?
 
Voyons un peu l'histoire du 30ᵉ dragon, durant la campagne de Russie:
 
Le régiment fait partie de la division Houssaye avec le 7e, 23e et 28e dragons. Ce sont les seules unités de dragons qui feront la campagne de Russie. Les 28e et 30e dragons forment la brigade Seron. Il est à Chemmitz le 5 avril 1812. Affecté au IIIe corps de cavalerie de Grouchy, le régiment se porte sur le Niemen combat à Vilna et Ebling puis, le 20 juillet, marche sur Smolensk où il participe à une mémorable charge, enfonçant et culbutant les russes.
Le 7 septembre 1812 il est engagé dans la bataille de la "Moskova", participe activement à la charge contre les réserves de l’infanterie russe et balaie toute la cavalerie ennemie. Le 30e dragons sort très éprouvé de cette bataille, mais les actions conjuguées de la grande Armée ouvrent la route de Moscou. Le nom la "Moskova 1812" est inscrit sur l’étendard.
Le 19 octobre 1812, les troupes françaises quittent Moscou. C'est ensuite pour le 30e dragons les combats de Viasma le 3 novembre puis, "la cavalerie n’existant plus", le général Grouchy prend le commandement de la cavalerie démontée. Le 6 janvier les restes du régiment arrivent à Koenisberg.
 
Mon soldat d'infanterie de ligne et mon dragon étant situés, je peux passer à la réalisation de ces figurines.
 
Ensemble tout métal, déjà monté puisque ce sont des figurines de récupération Après avoir vérifié le bon montage, je place la tête du dragon, sur ses épaules et passe une couche d'impression gris clair.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Les sous couches colorées des manteaux sont effectuées à l'acrylique, dans les tons de ces corps d'armée, gris- bleu pour l'infanterie et un gris- vert, pour le dragon.Sur ces sous-couches, une peinture à l'huile est appliquée, en prenant soin de respecter les zone d'ombre et de lumière.
Pour le bleu, toujours les mêmes bases, bleu hortensia, violet et noir, pour le vert, vert cinabre, brun, bleu, bleu outremer.
Des pointes de blanc de titane sont rajoutées à ces mélanges.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Il me semble que le moment de passer à la peinture des visages soit arrivé. Cette peinture se fait en plusieurs périodes, le visage déjà placé du soldat de la ligne et, à part, le visage du dragon, ainsi que de son casque. On constate parfaitement la tige fixée pour le bon ajustement et maintien de cette tête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tête n'étant pas positionnée, il a été plus aisé de peindre la chabraque de peau de mouton, festonné de rouge et récupérée lors du chemin de retour, pour se protéger du froid.
 
Je profite également pour traiter les pantalons, chaussures et bottes, ainsi que les bandes de protection nouées autour des chevilles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 
Le bas des manteaux est sali par des traces de terre et de boue séchées. Une teinte plus foncée sera portée sur le bas des vêtements pour donner l'impression d'un tissu humide ou mouillé par la neige.
 
J'ai également traité le couvre-shako.
 
Les shakos étant généralement ornés de pièces métalliques qui demandent beaucoup d'entretien lorsqu'elles sont exposées aux intempéries, et qui risquent de trop attirer l'attention de l'ennemi dans certaines situations de guerre, il était normal d'essayer de remédier à ces inconvénients en recouvrant le shako d'un étui protecteur.
D'après Bernard Coppens.
 
Le Couvre-schako
C'est un effet de coiffure qui enveloppe tout l'extérieur du shako, et dont l'usage a été, tour à tour ordonné ou abolit.Le couvre-shako, qui depuis la décision de 1812 (17 septembre)a été le mieux approprié à la coiffure des troupes de ligne, et qui était encore reconnu par l'ordonnance de 1818 (13 mai) était en toile noircie, cirée, vernie et employée le lustre en dehors; il était formé de la calotte, du tour et du couvre nuque.Ces 3 morceaux étaient joints au moyen de coutures à revers et fermaient au moyen de cordons… La couture de la calotte et du tour était interrompue de manière à laisser un passage à la tige du pompon.Le tour était ouvert de son côté de droite, afin de faciliter l'introduction du shako dans le couvre-shako.La hauteur du tour du couvre-shako était telle que par devant, il venait appuyer au point de jonction de la visière, et que par derrière, il arrivait, couvre nuque non compris, le long du bas de la forme.Sa longueur était telle que ses bords latéraux croisaient l'un sur l'autre dans une largeur de 20 millimètres mesurée près de la calotte, et de 50 millimètres près de la partie inférieure.
D'après le Dictionnaire de l'Armée de Terre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

 
Le fusil:
Le fusil modèle 1777 est l’arme principale du fantassin. Modifié en l’an IX et l’an XIII, il a été produit à près de 2 millions d’exemplaires. Sans la baïonnette, il mesure 1,515 m, qui est la taille minimum du soldat pour qu’il puisse facilement charger l’arme par le canon. Dans les unités, les fusils sont marqués à la lettre de la compagnie et au numéro de l’homme, toute autre marque ou personnalisation est proscrite. Dans les premières semaines de son incorporation le soldat apprend à manier son fusil puis à tirer. Chacun doit impérativement savoir l’entretenir et ne pas le perdre sous peine de forte amende. Sur le fusil se monte une baïonnette qui transforme l’arme à feu en arme blanche.
 
Ce fusil sera peint à part.Une fois l'ancienne peinture décapée, je reprends tous les éléments en sous couches colorées à l'acrylique et ensuite, je passe à l'huile.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De même, la tête et le casque du dragon, peints à part, sont enfin fixés.(colle à 2 composants)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
 
Et le fusil, il faut bien le coller, également, puisque sa peinture est achevée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette série de 2 personnages se termine par une recherche concernant le shako.Dois je placer un plumet, un pompon, notre fantassin étant en tenue de campagne ??
 
Au sommet du shako se trouve un pompon, dit houppette, dont la couleur indique la compagnie : il est vert dans la première compagnie, azur (bleu ciel) dans la deuxième, aurore (orangé) dans la troisième et violet dans la quatrième. Les grenadiers portent un plumet, dit aigrette, rouge et les voltigeurs une aigrette jaune.Les officiers et les soldats rattachés à l'État Major portent des aigrettes et des pompons de couleur blanche.
Au cours des années 1808-1809, la tournure du soldat d’infanterie atteint l’apogée du style impérial, telle qu’elle est restée dans les imaginations : le schako, agrémenté d’un cordon et d’une plaque décorative, campe la silhouette. De plus en plus souvent, des jugulaires de cuivre complètent la coiffure.
Le chevron de cuir destiné à renforcer latéralement le schako est supprimé.

Pendant cette période, l’habit continue son évolution : il se raccourcit, la taille remonte, les revers sont plus échancrés, les retroussis sont factices.
Les grenadiers continuent, quand ils le peuvent, à se coiffer du volumineux bonnet de peau d’ours( parfois appelé: ruche à miel)a. Mais le blocus continental rend l’approvisionnement en peaux de plus en plus difficile. D'année en année, l’évolution de la silhouette du fantassin se poursuit : sous la double pression de la mode et de l’économie, l’habit se fait de plus en plus court, étriqué, sans tenir compte du bien être du soldat… Le triangle de drap du fond, qui subsistait au bas des pans, à la jonction des retroussis, disparaît. Plusieurs régiments portent la doublure des pans et les retroussis rouges.

 
Une circulaire du 9 novembre 1810 prescrivait que la plaque de schako aurait la forme d’un losange, avec le numéro du corps, estampé ou évidé, au milieu de la plaque. Cette circulaire supprimait le plumet et le cordon de shako, ornement devenu inutile depuis l’adoption des jugulaires, mais qui continua néanmoins à être porté dans quelques régiments.
Une circulaire du 21 février 1811 fixait la couleur des houppettes, qui devaient être rondes, plates, de cinq centimètres et demi de diamètres, et d’un centimètre d’épaisseur, sans numéro : vert foncé pour la 1ère compagnie, bleu céleste pour la 2e, aurore pour la 3e et violet pour la 4e.
 
Le shako est protégé par un couvre-shako, effet dont l’usage tend à se généraliser. Il est le plus souvent de toile cirée noire. Dans certains corps, on y peint des attributs régimentaires ou de compagnie.
Les grenadiers et les voltigeurs ne portent généralement pas l’aigrette prévue par le règlement de 1812 ; le pompon à flamme, rouge pour les grenadiers, vert, pour les voltigeurs, y est substitué.
Les voltigeurs devaient porter le même shako que les fusiliers, mais dans la pratique, ils portèrent souvent des shakos agrémentés de chevrons jaunes, dans la même disposition que les grenadiers. De même, ils conservèrent l’épaulette verte, le plus souvent à tournante jaune.

 
L'histoire autrement
D'après Bernard Coppens
 
 
Je le tiens, mon voltigeur, avec son pompon à flamme vert.....
Mon pompon sera de fabrication maison, n'en n'ayant pas trouvé dans ma boite à rabiots.....et pourtant, elle en contient des pièces, cette boîte !!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
 
Peinture verte acrylique
et c'est tout bon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  




Me voici arrivé au terme cet ensemble de 2 figurines et peux passer à la suite avec.......
une affaire à suivre......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
bourgouin.francois

bourgouin.francois



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 12:22

Encore un beau duo tout à fait dans l'ambiance!
Revenir en haut Aller en bas
ms16

ms16



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 12:24

c'est une réalisation d 'enfer si je peux me permettre , rien n'est négligé. bonne continuation et bonne fin d année
Revenir en haut Aller en bas
Duck

Duck



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 15:39

Beau travail!
Revenir en haut Aller en bas
Logan

Logan



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 17:15

Bravo Alain, chouette boulot La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 412492 !
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Déc 2021 - 10:08

excellent Alain, bravo Applaudissement
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Taouletta

Taouletta



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Déc 2021 - 10:24

Très beau binôme Alain !
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Joby





La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Déc 2021 - 10:38

Magnifique, vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

Alain de NIIIICE



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Déc 2021 - 10:59

Je vous remercie tous pour vos retours et surtout pour votre indulgence concernant la présentation du texte et des photos..... Un bug a dû se produire lors du recopiage.
Pour un meilleur visuel, je vous propose de vous rendre sur le site des CBA…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
riri13

riri13



La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Déc 2021 - 11:14

Moi je suis bluffé par cette constance à mener ces énormes projets.....Entre recherche de documentation, réalisation des figurines, intégration du décor....chapeau bas Barbu....
Bonnes année 2022 à toi et tous les tiens, ainsi qu'au CBA.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon   La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande Armée et l'enfer blanc Infanterie de ligne et dragon
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum: La Figurine Historique et Fantastique :: Vos Travaux :: Travaux divers-
Sauter vers: