AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Retour d'Ex sur penture acry Scale 75 "War Front"?
Aujourd'hui à 19:10 par iwik

» Paganus le berger
Aujourd'hui à 19:08 par Kyra

» Vitrine de Sapeur 6583
Aujourd'hui à 18:54 par Sapeur6583

» Officeir Britannique avec chien
Aujourd'hui à 18:34 par MarcM

» officier français second empire
Aujourd'hui à 18:25 par MarcM

» Serveur M.G. 42 Young Miniatures 1/10
Aujourd'hui à 18:12 par Alain de NIIIICE

» Starwars Assaut sur l'Empire
Aujourd'hui à 18:01 par erikejo

» problème d'envoi de photo
Aujourd'hui à 16:19 par Duck

» OPEN de l'OUEST les 26 et 27 mai 2018
Aujourd'hui à 15:44 par Serge

» La vitrine (IIIè) de Duck: Sargon II de chez Art Girona
Aujourd'hui à 15:40 par Duck

»  LORD OF THE RINGS
Aujourd'hui à 15:27 par Giamilos

» travaux en cours
Aujourd'hui à 15:12 par Giamilos

» asterix série en cours
Aujourd'hui à 12:01 par Papouille

» El taller-hobby art
Aujourd'hui à 7:25 par Reptor

» Jeff shiu's miniatures
Aujourd'hui à 7:22 par Reptor

» Elan13 Miniatures
Aujourd'hui à 7:19 par Reptor

» Romeo Models
Aujourd'hui à 7:18 par Reptor

» Altores Studio
Aujourd'hui à 7:16 par Reptor

» FONCTIONNEMENT RUBRIQUE VITRINES
Aujourd'hui à 6:42 par Denis le barbouilleur

» Ma version du Conan de Monolith
Aujourd'hui à 6:24 par Denis le barbouilleur

» Communauté de l'anneau, version Mithril
Aujourd'hui à 6:22 par Denis le barbouilleur

» Warhammer et moi!
Aujourd'hui à 6:18 par Denis le barbouilleur

» Bonaparte en Italie
Hier à 18:35 par MarcM

» Rapp à la Moscova-1812
Hier à 16:44 par Duck

» Vitrine de Merkava
Hier à 13:55 par Merkava


Partagez | 
 

 L'opportuniste ou les Volontaires de 1792

Aller en bas 
AuteurMessage
Gribeauval

avatar


MessageSujet: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Dim 20 Mai 2012 - 23:18

Voici une petite plaquette de 2010, de 0,43m x 0,35m pour laquelle je me suis fait plaisir. Thème: période révolutionnaire, exactement 1792. La situation est grave. un peu partout, des émeutes de la faim éclatent, poussant le peuple à exiger la taxation des grains, des farines... Les Tuileries ont été prises d'assaut, les Gardes Suisses massacrés, de même que les prisonniers de la Conciergerie, du Châtelet, de la Salpêtrière, du Kremlin Bicêtre, de l'Abbaye... mais nos troupes repoussent les Austro-Prussiens à Valmy. L'Assemblée Législative se saborde et une nouvelle assemblée est élue qui s'érige aussitôt en Convention Nationale. Tout va très vite. La Convention abolit la monarchie, emprisonne le Roi et le décrète d'accusation.
Depuis 2 mois, on a proclamé "la Patrie en danger". A peine née, la République est attaquée de toutes parts, le sol national est envahi, les Volontaires s'enrôlent et, amalgamés aux vieilles troupes royales, marchent aux frontières le ventre vide, souvent dans un dénuement complet car la République manque de tout sauf de courage.
Voilà pour l'ambiance, TRES brièvement résumée.
Et là, je monte un scénario complètement imaginaire mais vraisemblable car intemporel.
Il était une fois, un marchand de chevaux rusé et ambitieux. Depuis longtemps, il convoitait l'affaire d'un concurrent local, le maître de poste. Mais comment mettre la main sur une charge publique de cette importance? La guerre arrive, qui lui apporte la solution. La Convention a réactivé le mot d'ordre "la Patrie en danger". L'armée manque de tout, d'hommes certes mais plus encore de chevaux. L'occasion est belle: notre homme rachète partout des montures en bon état et les revend à l'Armée en n'oubliant pas de se faire payer en bon or sonnant et trébuchant. Sa fortune est quasiment faite, d'autant plus qu'il continue à fournir des chevaux de remonte et d'attelage, devient fournisseur officiel de la Guerre et obtient ainsi un brevet de civisme.
En cet automne de 1792, An I de la République, on apprend que le Maître de poste s'est enfui, abandonnant son relais, grassement soudoyé par un aristocrate en fuite, pressé de se mettre à l'abri du Comité de Sûreté Générale derrière les frontières du pays.
Et c'est là que notre homme flaire la bonne affaire. Il se rend au Comité révolutionnaire local et dénonce la fuite du titulaire de la charge de maître de poste et demande que cette charge publique soit déclarée sans délai "Bien National". Aussitôt dit, aussitôt fait, l'époque est expéditive. Enhardi, notre marchand se porte immédiatement acquéreur de la "Poste aux chevaux" qu'il s'empresse de payer en assignats, c'est-à-dire en monnaie de singe. Parallèlement, il s'inscrit au Club des Jacobins local et coiffe le bonnet rouge.
Installé et devenu notable patriote, il en fait des tonnes dans l'affichage républicain, tient table ouverte aux Volontaires de la levée en masse qui montent en ligne, continue à vendre des chevaux et assure la poste des courriers pour le Comité de Salut Public.
Après le IX Thermidor, il deviendra thermidorien, sous le Directoire, partisan des Directeurs tout en se plaignant des délais qu'il juge trop longs pour se faire payer ses chevaux, sous le Consulat, partisans des Consuls...
Partisan de l'Empire, cela va de soi, les besoins en chevaux de la Grande Armée assoiront définitivement sa fortune. Cela ne l'empêchera pas de devenir royaliste sous la Restauration... et, enfin, rentier...








La photo n'est pas très belle mais la figurine n'est autre que la mémère Historex bien connue...







Pour la petite histoire, j'ai fabriqué les gobelets avec des sections de tube plastique du diamètre des pailles qu'on plonge dans les boissons, j'y ai collé un fond à la cyano et l'anse est faire d'un petit bout de fil de cuivre de 3/10es de mm. Un coup d'Humbrol 56 et on a des contenants en étain... Les volontaires n'ont pas de havresacs mais des musettes, ...
Je ne sais si l'atmosphère est suffisamment bien rendue.
Comme vous avez pu le voir, cette plaquette est recto verso et peut être présentée sur un plateau tournant.
A la prochaine...
Gribeauval

























Revenir en haut Aller en bas
Reptor

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 6:19

affraid genial !!!! tres belle scenette !!! une belle petite tranche de vie !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tutofig.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 7:03

Très fignolé, très original, très ''Historexien'' ,
Tu devrais intervenir ici plus souvent, aussi avec tes autres ''aventures" (car ce sont plus que des scènettes, tes réalisations), c'est toujours avec une admiration vrai que je regarde ta patienc, ton ingéniosité.
Encore une fois bravo et à très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Reptor

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 7:07

Barreaud a écrit:
Tu devrais intervenir ici plus souvent, aussi avec tes autres ''aventures" (car ce sont plus que des scènettes, tes réalisations), c'est toujours avec une admiration vrai que je regarde ta patience, ton ingéniosité.
Pas mieux ! en espérant en voir d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tutofig.com
bono

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 9:01

Je rejoins l'avis de Barreaud

Vraiment très bien, un plaisir à voir
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 12:31

Hé Hé, sacré vieil Armand ( pas la bataille de 14-18) , tu as bien accroché !
pour tous, lui et moi on est inséparables, c'est une vieille histoire ' Rhin et Danube' , ( oui pour certains, c'est juste avant les croisades..... Arrow ).
Continue tes coups de pinceau et de gueule, on reste, avec Pierrot, les ''vétérants''. De quoi? Nous, on croit le savoir, mais les autres! .......
Revenir en haut Aller en bas
Shees




MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 13:00

Alors là, je dis "Monsieur" et je m'avoue définitivement vaincu par tant de minutie, pour ce réalisme démentiel.

Ca se dévore, ça s'admire, un grand chapeau l'Artiste!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 14:28

Un très grand chapeau
Revenir en haut Aller en bas
mustang

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 16:50

Revenir en haut Aller en bas
http://mustangfigurine.e-monsite.com/
michel94fr

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 21:59

Bravo pour cette autre scénette vivante et originale que tu nous présentes, toujours très bien disposée et bien composée comme ici par exemple avec un côté recto et un côté verso, c'est à dire une vue de l'extérieur et une vue de l'intérieur.
D'accord avec toi pour tes commentaires. Je dirais que les Volontaires de 92 c'est l'Histoire, celle avec un grand "H" alors que le marchand de chevaux c'est la petite histoire (celle avec un tout petit "h") celle des petites affaires très profitables de l'opportuniste. D'un côté la lumière, et de l'autre l'ombre ... comme souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Gribeauval

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Lun 21 Mai 2012 - 23:20

Merci à tous pour votre intérêt et vos appréciations, avec mention spéciale à toi, Philippe, mon doublement "cadet".
De la part d'un vieux de Berlin, Quartier Napoléon, 1955-1956 et c'était avant le mur. Lorsqu'on se trompait de station dans le U-bahn, quel bonheur que de faire la grimace aux VOPOS qui n'avaient pas le droit de nous arrêter et qui étaient obligés de nous remettre à la Prévôté soviétique, la plupart du temps hilare. Pour se venger, ces c..., un jour, nous ont photographiés en groupe lors d'une visite en secteur russe et ont trafiqué les photos en nous collant une étoile sur nos bérets pour nous faire passer pour des Cubains. Un des gros fous rires de ma vie...
Mais rien ne valait les soirées au RESI sur le Kurfürstendam. Quand les Franzosen arrivaient, je ne te dis pas la nuée de nénettes qui s'abattait sur nous... On avait 18 ans...

Pardon d'avoir évoqué ces souvenirs avec mon ancien...
Revenir en haut Aller en bas
tissibzhcricri

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mar 22 Mai 2012 - 15:49

oh mon bon Gribeau!!!
toujours un plaisir de s'instruire avec toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gribeauval

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mer 23 Mai 2012 - 9:11

Salut Tissi, content de te retrouver là.
J'ai encore trois trucs à montrer. Peut-être que tu aimeras... mais toujours pas de fig seule.
Pas assez bon pour ça.
A+ Gribeauval



Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mer 23 Mai 2012 - 10:16

Hé hé hé !
Sacré farceur. Comme tu ne te crois pas assez bon pour présenter une seule figurine, tu nous en fais admirer tout un tas en même temps.
Pas idiot, comme point de vue.....
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mer 23 Mai 2012 - 12:01

juste une question personnelle , quels sont les régiments des deux fusiliers en tenue blanche?
Revenir en haut Aller en bas
Gribeauval

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mer 23 Mai 2012 - 17:57

Salut Philippe,
Celui qui est debout, un volontaire, et assez dépenaillé est du 39e Régiment (Ile de France), distinctive bleu céleste.
Celui qui est assis, un vieux de la vieille des armées du Roy, est du 91e Régiment (Barrois), distinctive bleu sombre, idem au bleu impérial postérieur.
Il va de soi que le sous-équipement de ces troupiers est un parti pris volontaire et imaginaire mais c'est pour donner une idée du dénuement des armées de la République. Le (faux) sans-culotte est l'opportuniste, bien sûr. Des habits dépareillés, souvent rapiécés, des chaussures usées et parfois béantes, quand ce ne sont pas des sabots, mais de la vaillance à revendre...
Je ne crois pas m'avancer beaucoup en estimant que le record dans la clochardisation de la troupe sera atteint avec l'Armée d'Italie, cantonnée à Nice quand Bonaparte en prendra le commandement. Elle était la plus délaissée parce que la plus éloignée du Paris des Directeurs et occupant un front estimé secondaire. Il la rééquipera au fur et à mesure des raclées qu'il mettra aux Sardes et aux Autrichiens. Ce sera l'origine de ce qu'on a maintes fois raconté des cantinières trempant dans leurs bassines d'indigo les habits blancs pris aux Autrichiens...
Ce qui peut conforter la réponse que l'on prête à Surcouf, prisonnier de la Marine britannique et interrogé par un officer de très haut grade:
- Vous autres, Français, vous vous battez pour l'argent, alors que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur!
- C'est normal, Amiral, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas!

A+
Gribeauval
Revenir en haut Aller en bas
christophe41

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mar 5 Juin 2012 - 10:49

Superbe réalisation. La gamme Historex reste un réservoir inépuisable.
Revenir en haut Aller en bas
http://passionmaquette.canalblog.com/
jicécé

avatar


MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   Mar 24 Juil 2012 - 11:23

Encore un super boulot

Avec la "maison de poupée" pour le même prix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histofig.com/briquet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'opportuniste ou les Volontaires de 1792   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'opportuniste ou les Volontaires de 1792
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Travaux en cours :: Décor, saynète, maquette et diorama-
Sauter vers: