AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» conseil choix Peinture a l'huile
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeAujourd'hui à 6:53 par Roger

» Pegaso 54 - Cavalier Templier
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeAujourd'hui à 6:50 par Alain de NIIIICE

» Capitaine des hussards
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeAujourd'hui à 1:28 par tattoo

» Soldat Mamelouk 90 mm
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 23:11 par Art niak

» Robot Rocket
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 21:41 par musfig

» 3dartdigital
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 21:36 par musfig

» The Queen
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 21:33 par musfig

» vitrine de tatoo
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 20:34 par tattoo

» Vitrine Francois Bourgouin-Henri VIII
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 20:31 par tattoo

» NALANI
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 20:23 par tattoo

» Fondre les couleurs : pinceau éventail ?
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 19:52 par jimbow

» Black Widow terminée
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 18:28 par Bran

» Vitrine de Christophe41 ( le 13.10.2019 : buste commando anglais D.Day)
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 17:53 par tattoo

» Putty & Paint, avis sur l'intérêt du site....
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 17:02 par Bran

» vitrine de jean49
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeHier à 12:23 par jean49

» Buste SOULT d'Alexandros
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 22:32 par MarcM

» Rozok the Beatmaster (Photos cavalier)
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 18:55 par Bran

» Les petites prod' de Mâhar!
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 14:49 par Bran

» Vu sur Putty & Paint
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 14:42 par Papouille

» para Anglais opération garden market par BONO
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 13:12 par Wills

» Legion Miniatures
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 12:28 par Bran

» Eleriel et Alaniel, gardiennes/prisonnières de la grande Bannière.
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeSam 19 Oct 2019 - 1:29 par tattoo

» vitrine de 62kiss
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeVen 18 Oct 2019 - 18:17 par 62kiss

» Stalingrad
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeVen 18 Oct 2019 - 11:15 par bourgouin.francois

» (FIN) légionnaire en Indochine par BONO
PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeVen 18 Oct 2019 - 8:49 par Giamilos


Partagez
 

 PEINTURE : Les plats d'étain

Aller en bas 
AuteurMessage
CIRGEL

CIRGEL


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: PEINTURE : Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 10:57

Les plats d’étain

Il n’est pas plus difficile de peindre une figurine plate que de peindre une Ronde-bosse.....mais ce n’est pas plus facile....hélas :(

Le but doit être de la transformer en Ronde-basse par des jeux de lumières. Pour ce faire il y a un minimum de principes à respecter.

Lorsqu’on débute, il est important de choisir une figurine bien gravée pour obtenir une belle peinture. Exposée sur un fond noir, une gravure de qualité est primordiale.

Préparation

La pièce doit être parfaitement ébarbée, et ce n’est pas toujours évident. Le moindre défaut sur une figurine plate accrochera inévitablement la lumière une fois terminée et on ne verra plus que lui.

Regarder soigneusement les deux faces (certains appendices semblent inutiles mais appartiennent à l’autre face). Il arrive souvent que l’une soit meilleure que l’autre ou qu’il y ait un léger décalage dû au moulage. Il faut en tenir compte suivant que l’on veuille peindre une seule face ou les deux.

Ebarbage traditionnel comme pour les rondes-bosses avec un couteau type X-Acto à lame très pointue et très coupante, puis à la lime. Le plus indiquée pour avoir une bonne assise de la pièce c’est de la placer sur une planchette de bois et de travailler à plat.

Sous-couches

Comme toujours, et même davantage encore pour le plat d’étain, il est préférable de déposer plusieurs fines couches genre Humbrol blanc mat diluées avec du white spirit (par exemple). La liquidité de la peinture est surtout nécessaire pour les parties comportant de fines gravures.

On peut éventuellement utiliser une dernière sous-couche proche de la teinte finale, mais attention, il y a un gros risque d’empâter la figurine.

Laisser bien sécher, comme pour toutes les figurines, entre chaque couche et au minimum 24 heures avant la mise en peinture proprement dite.

C’est aussi le moment d’inspecter une dernière fois la netteté du travail d’apprêt. La peinture blanche fait ressortir tous les détails et principalement les défauts d’ébarbage. Il ne faut pas hésiter à retravailler la pièce car comme pour la ronde-bosse la peinture finale ne sera d’aucun secours pour rattraper les erreurs. Et on sait qu’une fois
terminée.....on aura l’impression que c’est la seule chose qui frappera l’oeil..


Peintures

Tout d’abord, il faut comme toujours déterminer le côté d’où vient la lumière. il est évident que dans une scène, il faut faire attention au fait que toutes les figurines soient éclairées du même côté. Généralement un bon principe est d’éclairer les figurines de gauche à droite...mais bien entendu on peut faire l’inverse. j’avais lu dans un article édité dans une revue américaine que pour un droitier il est plus facile de procéder à l’éclairage du côté gauche de la pièce...et l’inverse évidement pour un gaucher. Il est vraisemblable que les différents fondus sont plus aisés à réaliser (le mouvement est plus naturel et la position de la main également de par l'habitude prise d'écrire de gauche à droite) puisque le principe est de tirer la teinte de l’éclaircie vers la
base et la base vers l’ombre.
Surtout jamais l’inverse....


L’éclairage de face est vraiment déconseillé parce que ça rend beaucoup plus difficile le rendu des reliefs.

Comme pour toute figurine, mais davantage encore ici à cause de la petitesse de la pièce, il faut utiliser très, très peu de peinture. Normalement à la fin de votre peinture vous devrez avoir plus de matière sur votre palette que sur la figurine elle-même.

Pour les pinceaux on utilise principalement des pinceaux à retoucher à pointes courtes, des n° 00, un 0 et un 1. Un gros pinceau plat à poil plat très souple peut aussi être utile.

Ombrer et éclaircir

Etant donné la taille de nos figurines, les ombres et les lumières ne sont pas captées de la même façon que par un personnage réel.
Il faut donc impérativement foncer et éclaircir notre teinte de base.


On peut ombrer de deux façons.

Soit prendre une couleur dans un ton plus foncé. Soit employé la théorie des couleurs et utiliser les complémentaires. Cette deuxième méthode donnera beaucoup plus de relief. c’est un peu plus difficle à maîtriser, mais le résultat en vaut la peine.

Quelque soit votre choix, il faut éviter autant que faire se peut d’utiliser le noir pour ombrer et, pour certaines couleurs, le blanc pour éclairer.
Pour les couleurs à tendance brillante, il est conseillé d’ajouter une couleur plus mate et du blanc ou, pour les bleus, du brun.

Mise en peinture (enfin)

Le principe est ici aussi, dans les grandes lignes, le même que pour la Ronde-bosse. Il est indiqué de commencer par les teintes chairs et principalement le visage. Etant souvent une des difficultés majeures de la peinture, il est toujours frustrant de devoir recommencer une pièce dont les vêtements sont terminés parce que l’on a raté des yeux ou une bouche..

Les couleurs citées pour faire le visage ne sont qu’une des possibilité de mélanges. Chacun à ses préférences et dans une partie consacrée à la peinture des chairs et du visage je donnerai plusieurs mélanges possibles........un jour....

On dépose de la terre de Sienne dans les zones ombrées, puis la teinte chaire de base, bord à bord dans les zones laissées blanches.

On tire et on fond les deux teintes ( de la teinte de base vers l’ombre, jamais l’inverse). Si l’on est pas sûr de son geste, une autre technique consiste à tapoter de haut en bas les deux couleurs à leur limites. On obtiendra un fondu moins progressif, mais le résulta sera quand même assez réussi.

Ne pas oublier d’essuyer très régulièrement le pinceau tout au long du fondu. En effet, faute de le faire, les poils vont s’empâter et de plus en avançant dans la réalisation du fondu on n’aura plus un passage du clair vers le foncé mais une espèce de troisième couleur provenant de « tapotage » qui viendra se substituer au résultat escompté..

Toujours dans le frais, on opére de la même manière pour les éclaircies en n’oubliant pas cette fois de tirer la teinte plus claire vers la teinte de base...

Enfin, on peux marquer certains creux avec de la terre de Sienne et parfois de la Terre d’Ombre.
Il est préférable d’éviter le noir....

Les yeux peuvent être suggérés avec un trait noir plutôt qu’un point. Si la gravure le permet, on peut bien entendu traiter le travail des yeux comme pour une ronde-bosse, c’est-à-dire avec un fond dans les tons blancs, une pupille, etc...

J’avoue qu’à cette échelle ça me paraît souvent superflu..

Il est bon de rappeler que sur le visage d’un plat de 30mm, l’estompage envahit souvent les parties claires. Il est parfois plus indiqué de poser des traits de lumière sur le nez, le menton, etc..)

Le principe de peinture des vêtements, des chevaux et des équipements est généralement identique à une différence près.

Les surfaces sont la plupart du temps plus importantes que pour les chairs (sauf pour les nus..) et on va pouvoir utiliser le plus gros pinceau qui intervient après la mise en place des lumières.

C’est une technique renseignée par Monsieur Eric Talmant (membre des cannoniers de lille) dans un guide édité par la Société belge des figurinistes et auquel il a participé il y a plusieurs années. J’en profite d’ailleurs pour saluer ce travail d’orfèvre grâce
auquel j’ai pu me sortir plusieurs fois de certaines difficultés et autres doutes...merci à lui et à tous les autres.


Une fois les fonds, bases et lumières bien fondus et tirés, on brosse très légèrement (avec des doigts de fée dans un magasin de cristal) la figurine de la lumière vers les ombres avec le pinceau parfaitement sec. (A essuyer très régulièrement aussi). Cela provoque une accentuation de l’effet de relief (comme il écrit, « la peinture tourne autour de la figurine ») et permet dans une certaine mesure d’effacer les traces de pinceau.

C’est particulièrement efficace pour la robe des chevaux.

Tous ces travaux ont été réalisés avec une peinture humide. On peut rehausser certaines lumières ou accentuer certaines zones d’ombres après un temps de séchage plus ou moins long. C’est une chose difficile à expliquer par écrit mais que l’on « sent » au fil de l’expérience accumulée.

Pour les équipements tels que les rênes, les armes, etc.. il est intéressant de rendre une ombre portée en la décalant légèrement. L’effet est garanti.

Pour les parties métalliques d’une certaines importances (armures, caparaçons, cuirasses) le fondu sera un peu plus délicat à obtenir puisque les teintes argent, or et autres sèchent plus rapidement. Le principe reste cependant le même. Comme avec les rondes-bosse, il ne faut pas oublier de bleuter/griser les argents et à roussir/brunir les ors.

Garder à l’esprit également que les parties métallisées en tissu sont moins brillantes que les vrais parties métalliques.
Par exemple pour les broderies en argent, je sous-couche au vert afin de « ternir » leur éclat. j’essayerai de développer le traitement des argents ors, etc ..ultérieurement.

J’ai également lu dans l' article écrit par Monsieur Talmant que la technique pour la peinture d’une peau de femme est légèrement différente. Ce qui est expliqué ci-dessus permet d’obtenir un contraste relativement appuyé, chose moins indiquée pour un corps de femme pour lequel une plus grande « douceur » est conseillée.........

Pour obtenir un résultat plus « soft », Monsieur Talmant dépose d’abord la teinte chair de base pour travailler ensuite les ombres et les lumières. Le gros pinceau a dans ce cas-ci encore plus d’utilité.

Voilà, j’ai essayé de regrouper en un petit résumé tous ce que j’ai pu lire et tester personnellement. Je tacherai également au fil de mes découvertes et de ma mémoire de compléter l’ensemble.

J’espère que ces quelques lignes seront enrichies par
l’expérience d’autres passionnés de ce forum, et les erreurs que j’ai peut-être(
probablement) commises rectifiées.
Revenir en haut Aller en bas
Hokuto

Hokuto


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 11:08

bonjour CIRGEL.

voila ce que j'apelle un TUTO , clair , net, précis,

grand merci a toi .

j'avoue que je me laisserai bien tenter par un plat d'étain ,et que tes conseils avisés et clair sur le sujet ne tomberont pas aux oubliettes.


pour débuter sur ce genre de support quellle marque et sujet me conseil tu ??

a+ phil
Revenir en haut Aller en bas
fredoche

fredoche


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Re: PEINTURE : Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 11:23

Cirgel a fait un excellent tuto, je commence à en préparer un avec photo sur un plat . Ca risque d'être long mais une fois qu'il est prêt je le poste.
Revenir en haut Aller en bas
fredoche

fredoche


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Re: PEINTURE : Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 11:27

Pour la marque Eisenbach [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] cer c'est du demi ronde bosse. Bonne transition entre ronde bosse et plat véritable. De plus le choix est vaste et la qualité excellente.
Revenir en haut Aller en bas
CIRGEL

CIRGEL


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Re: PEINTURE : Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 12:12

Merci fredoche de complèter, rectifier et approfondir le sujet grâce à tes conseils et surtout de tes photos. Je n'ai malheureusement (ou heureusement penseront certains pour la taille des photos :D) pas de photos disponibles pour ce tuto.

J'ai oublié de mentionner que bien naturellement tous les plats d'étain ne sont pas des 30 mm...il existe également des 54 et des 90 mm.......

Voici le site D'André Jouineau, bien connu des lecteurs du magazine Figurines
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ainsi que d'autres sites pour alimenter votre inspiration..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Hokuto

Hokuto


PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 13:02

re bonjour .

merci a vous deux pour ce complement d'infos.

vais voir ca de plus prés.

a+ phil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




PEINTURE : Les plats d'étain Empty
MessageSujet: Re: PEINTURE : Les plats d'étain   PEINTURE : Les plats d'étain Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
PEINTURE : Les plats d'étain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tutos, techniques et astuces :: Tutoriels-
Sauter vers: