Forum: La Figurine Historique et Fantastique


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Un puit
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 9:05 par Alain de NIIIICE

» vitrine de jean49
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 8:49 par bono

» PEGASO/MERCURY 54mm : Trium Chépakoi de la gladiature
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 8:45 par bono

» le grand défi
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 8:45 par Duck

» The Figure Mentors Historical Edition 19
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 6:54 par Reptor

» Journeyman Miniatures
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeAujourd'hui à 6:52 par Reptor

» El taller-hobby art
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 20:17 par VITRUVE

» Vu sur Putty & Paint
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 20:11 par VITRUVE

» Fallout 4
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 18:48 par jean49

» Seigneurs de Guerre - XIV Siècle Mercury 75 mm
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 18:33 par lapoisse

» Vitrine de marcolux
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 15:17 par bono

» Les loups de Shkuro
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 15:15 par bono

» BABAROSSA 1941
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 15:14 par Alain de NIIIICE

» Geisha 3 : La trilogie
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 15:13 par bono

» Cavalier samnite IV siècle av J-C-Suite-
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 15:11 par bono

» Buste de Geisha
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 12:18 par musfig

» Valkyrie Hobby's
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 12:12 par musfig

» Championnat du Sud 2020-Blagnac!
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 11:31 par Duck

» Hussards Von Rattsky 1708 - Appel à spécialistes en uniformologie ....
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 11:25 par Entrevon84

» Les petites prod' de Mâhar!
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 10:01 par Mâhar Lankôth

» Chasseur d'Orléans 1845
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeHier à 9:46 par Duck

» Vitrine de ivopreda
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 3 Juin 2020 - 13:34 par bourgouin.francois

» Astra Miniatures
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 3 Juin 2020 - 11:20 par Bran

» (IVe) Vitrine de Duck: roi étrusque, Lars Personna (Roméo Models).
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 3 Juin 2020 - 10:41 par Duck

» CONTINENTAL INFANTRY 2nd Maryland-1777
Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 3 Juin 2020 - 8:35 par ouvta

Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
169.99 €

 

 Des histoires de guerre dingues

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeLun 12 Aoû 2013 - 1:02

salut ! Laughing 
celas pourrait faire parti des histoires incroyables de pierre Bellemare :toc toc: 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par laurent le Mer 4 Sep 2013 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeLun 12 Aoû 2013 - 7:34

Il y a un article là dessus dans une revue sur la dernière guerre mondiale. Mais je me rappellle plus le titre Crying or Very sad  Ton article dit surement s'en inspirer (ou vice versa). Ce serait étonnant que ça reste maintenant partout. Ceci dit c'est un truc de dingue quand même ! Pour les figurinistes, ça peut être une belle mine d'or. Une scène avec plein d'uniformes différents!
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeLun 12 Aoû 2013 - 11:14

Salut laurent !
la revue c est " Bataille § blindé " n° 56 en vente actuellement Wink 
Revenir en haut Aller en bas
pisco

pisco


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2013 - 1:02

En effet, un dio évoquant cette histoire serait exceptionnel, comme l'événement lui-même ...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesfigurinesdubaron.net/
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2013 - 15:02

salut !
peut être une idée de TEG sur un thème WWII regroupant plusieurs figurines et éventuellement un modèle de char Question 
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2013 - 16:50

Intéressant, mais qui produit Paul Reynaud en figurines? Ah ! la route du fer est encore coupée, mais nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts! .......
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 15 Aoû 2013 - 21:10

effectivement Philippe  !
a part le " général de Gaulle et le général Leclerc " a ma connaissance pas d autres personnalitées françaises de cette époque existe scratch 
il faudra donc convertir des civils des année 40 Wink


Dernière édition par laurent le Ven 16 Aoû 2013 - 8:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reptor

Reptor


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 16 Aoû 2013 - 7:50

Je trouve que c'est un mega projet pour toi ca Laurent Des histoires de guerre dingues 412492 Exclamation Wink Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 16 Aoû 2013 - 8:15

pourquoi pas Cyril !
mais pas encore , trop de projets en cours Des histoires de guerre dingues 412492 
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 16 Aoû 2013 - 8:52

Moi je verrais bien une scène à l'entrée du château avec un homme à terre blessé à la jambe, un qui vient le relever, et puis un troisième qui couvre les 2 autres. Un GI, un allemand et puis un civil. Simple mais peut être efficace ☀ 

Sinon ds l'article, ils disent que les américains vont en faire un film. J'espère qu'ils vont faire un truc sérieux et pas un film avec un supér héro américain qui tue à lui tout seul la moitié de l'armée allemande ...
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 16 Aoû 2013 - 19:15

exact simple et efficace  , c est top laurent !
pour le film , si il est produit espérons qu ils garderons l histoire en l état et non trafiqué a la sauce hollywoodienne Rolling Eyes 

si cela te dit l on pourrait voir pour faire un sujet chacun a sa façon au même moment ! tiens moi au courant Wink évidement si d autres membres sont intéressé ils seront les bienvenu Wink  après suivant le nombre de participants au moins quatre ou cinq voir avec les administrateurs et modos pour lancer un TEG sur ce sujet serait pas mal aussi bounce
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 14:14

Bon je ne savais pas où le poste alors je le poste ici car c'est une histoire dingue entre allemands et anglais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Durant la première guerre mondiale, le capitaine anglais Robert Campell a été fait prisonnier par les allemands dès les premières semaines du conflit. En 1916, il a reçu une lettre de sa mère qui était gravement malade et sur le point de décéder. Il a écrit une lettre au Kaiser afin de lui demander la permission d'aller voir sa mère ..... et de revenir ! Il le jurait sur son honneur d'officier.

Le Kaiser lui a accordé cette faveur et le Capitain Campbell est parti 2 semaines et est ensuite revenu en Allemagne où il est resté prisonnier jusqu'à la fin du conflit.

L'historien qui a découvert cette histoire précise que si le capitaine Campbell ne revenait pas, les allemands ne s'en seraient pas pris au prisonnier. Il ajoute que le plus dingue dans l'histoire c'est que l'armée britannique l'aie laissé repartir en Allemagne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 18:04

Bonjour,

Ton intervention est particulièrement intéressante, et elle crée un précédant. Ne sachant pas, moi non plus où placer la mienne, je me permets de me glisser derrière toi.

 que dire de cet évênement, connu , lui, qui s’est déroulé le jour de noel 1914 entre des britanniques et des allemands, et qui montre assez qu’à cette époque, le massaccre de la guerre moderne n’était pas encore arrivée à polluer l’esprit de tout le monde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Royal Welsh Fusiliers rencontra ses adversaires allemands , les saxons du 133ème régiment d’infanterie et les prussiens du 6 Jäger Battalion, dans le no-man’s land pour un match impromptu de football en ce rare jour de paix à Noël 1914.

Le capitaine C I Stockwell, qui était présent à la partie a décrit cet évènement comme ‘’un des plus curieux jours de noël’’ qu’il ait connu. Il a décrit les chants, les encouragements, et les échanges de bière qui se produisirent. Cependant, après cette nuit de paix et de festivités, les combats reprirent le lendemain. Stockwell se souvient : ‘’ le capitaine allemand et moi nous sommes salués. Il a tiré deux coups en l’air, et la guerre était à nouveau là’’.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une croix à Saint-Yves  (Saint Yvon-Ploegsteert ; Comines-Warneton , Belgique) en 1999, pour commémorer la trêve de noël . Il y est écrit : ‘’1914- the khaki chum’s christmas truce – 1999- 85 ans – n’oublions jamais’’   ("1914 – The Khaki Chum's Christmas Truce – 1999 – 85 Years – Lest We Forget")
 
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Sep 2013 - 21:05

merci de vos histoire comme quoi les guerres sont pleine de surprises Des histoires de guerre dingues 412492 

je modifie le titre du sujet en ;

"Des histoires de guerre dingues"
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 8:23

laurent a écrit:
merci de vos histoire comme quoi les guerres sont pleine de surprises Des histoires de guerre dingues 412492 
....
 
et je rajouterai, d'humanité et d'honneur....
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 9:30

Euh, ton appréciation , mon cher Charles, mérite réflexion, ce n'est cependant pas l'image principale que j'avais gardé de mes expériences dans ce domaine. Mais, ce qui est rapporté ici , c'est comme dirait F. Dubosc, ''c'était avant ''.
Revenir en haut Aller en bas
michel94fr

michel94fr


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 10:53

L'épisode de fraternisation de quelques heures lors du noël 1914 entre allemands et britanniques est relaté aussi dans le livre "La chute des Géants", un livre de Ken Follett, une fiction/saga historique.
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 12:50

Barreaud a écrit:
Euh, ton appréciation , mon cher Charles, mérite réflexion, ce n'est cependant pas l'image principale que j'avais gardé de mes expériences dans ce domaine. Mais, ce qui est rapporté ici , c'est comme dirait F. Dubosc, ''c'était avant ''.
Je suis ok avec toi Philippe, je m'exprimais sur la demande de cet anglais, sur l'humanité de la réponse et sur le sens de l'honneur de la parole donnée mais, pour reprendre tes mots, comme dirait F.Dubosc, 'C'était avant' Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 16:04

j'avais bien compris, mais comme certains malades graves ont l'air de vouloir rejouer à çà du fond de leur confort, je pensais néanmoins utile de remettre les pendules à l'heure.
Mais d'accord avec toi; et il y en d'autres des histoires dingues.
Comme celle de ce soldat japonais isolé sur un atoll qu'on a retrouvé en 1967, parce qu'il a tiré sur un yacht qui s'approchait. Il ne savait pas que la guerre était finie depuis 2 ans, et il avait astiqué ses armes et les munitions pour les garder en état. Il a fallu envoyer un navire léger de la marine japonaise pour qu'il accepte d'arrêter de tirer.... çà aussi c'était une notion de l'honneur et de la parole donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Duck

Duck


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 17:58

"...........pour qu'il accepte d'arrêter de tirer.... çà aussi c'était une notion de l'honneur et de la parole donnée."

Ou tout simplement l'application bête et méchante des ordres donnés et respectés au delà de soi-même, abruti par la solitude.
Au plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Sep 2013 - 18:00

au moins, lui, n'avait pas été abruti par la surpopulation des merdias...  Mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 6 Sep 2013 - 8:01

Comment ça se fait que ce japonais était seul sur l'île? Il a oublié d'embarquer dans un bateau? 

Sinon, dans l'avant dernier "ligne de front",il y a un article sur John "Mad Jack" Churchill. Il n'a aucun lien de parenté avec Winston. C'est un soldat anglais qui pendant la deuxième guerre mondiale faisait partie des commandos. Il a participé à de nombreuses opérations. Il a la particularité d'utiliser l'arc pour abattre des ennemis, et partait tjrs en mission avec une épée écossaise qu'il utilisait parfois pour charger. Il aimait aussi la cornemuse. D'un esprit chevalresque, il a retrouvé après la guerre un soldat allemand qui avait enfreint les ordres lors de sa capture (et donc qui ne l'a pas exécuté) et a obtenu sa grace auprès de Tito. Il aurait dit lors de la fin de la guerre :"sans ces maudits yankees nous aurions pu continuer la guerre encore 10 ans". Bref une sacrée personnalité et un article intéressant. Je dois avouer qu'un commandos anglais chargeant avec une épée en pleine seconde guerre mondiale ça ferait une super figurine !
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 6 Sep 2013 - 8:32

Le jap: erreur de frappe, ce n'est pas 2 mais 22 ans qu'il était sur l'île ( 1967). Pendant tout ce temps, ses quelques copains avaient tous eu le temps de mourir, et pour toutes les raisons. Il était le seul survivant. Mais le code de l'honneur du soldat japonais.....
Pour Churchill, merci de l'avoir postée, je la connaissais mais l'avais oubliée.
C'est vrai qu'en figurine, çà peut dégager un max! en tenue de commando avec battle dress, son tour de cou de laine en coiffure commando, ne pas oublier sa fine moustache. La broadsword dans la main , le carqois de flèches au ceinturon et le long bow en bandoulière, WWWooooohhhhhaaa !
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeVen 6 Sep 2013 - 21:10

Barreaud a écrit:
en figurine, çà peut dégager un max! en tenue de commando avec battle dress, son tour de cou de laine en coiffure commando, ne pas oublier sa fine moustache. La broadsword dans la main , le carqois de flèches au ceinturon et le long bow en bandoulière, WWWooooohhhhhaaa !
 fais toi plaisir Wink
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 2 Nov 2013 - 14:51

salut a tous !
dans les histoire peut commune voici celle de :
Marie-Thérèse Figueur dit " sans gène "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

une femme qui devint soldat de la révolution et de l empire !

Par  Claude Merle

FIGUEUR (Marie-Thérèse). Femme soldat française (Tarnay, Côte-d’Or 1774 – Issy, Seine 1861). Elle s’engagea en juillet 1793 dans l’armée républicaine sous le nom de « Sans-Gêne » et fit les campagnes de la Révolution et de l’Empire. Elle termina sa carrière en 1812 quand elle fut retenue prisonnière en Angleterre jusqu’en 1814. Elle avait entamé ses exploits au siège de Toulon où elle avait traité Bonaparte de moricaud. En 1794, elle se rendit à l’armée des Pyrénées-Orientales commandée par Dugommier. Elle pénétra parmi les premiers dans la forteresse de Figuières. Elle tua un Espagnol d’un coup de sabre et conduisit deux prisonniers auprès du général Augereau. Elle sauva le général Noguez abandonné comme blessé et retira de l’eau plusieurs soldats qui allaient se noyer dans une rivière. Elle gagna ensuite l’Italie avec son régiment. Elle fit la campagne d’Égypte. Retour en Italie où elle ramène sur son cheval un carabinier qui avait la cuisse fracassée et le conduit à l’hôpital. Au sortir de l’hôpital, elle est faite prisonnière par des hussards autrichiens. Elle s’échappe de sa prison. Le 13 Brumaire an VIII, elle participe à la bataille de Savigliano, au sud de Turin et au nord de Cuneo (victoire des Français sur les Autrichiens), reçoit quatre coups de sabre dans le dos et est à nouveau faite prisonnière, puis bénéficie d’un échange de prisonniers. Fatiguée et presque mourante, elle sollicite et obtient une pension en 1800. Réfugiée à Châlons-sur-Saône, elle se refait une santé et reprend du service dans un régiment de dragons commandé par Horace Sébastiani de La Porta. Présentée à Joséphine de Beauharnais, elle rencontre le Premier consul qui lui rappelle l’épisode du siège de Toulon et lui demande si elle pense toujours qu’il ressemble à un moricaud. Bonaparte l’attache à sa femme comme femme de chambre, mais, au bout de dix jours, n’en pouvant plus de s’ennuyer, elle quitte sans crier gare Saint-Cloud et reprend du service dans son régiment. On la retrouve à :

   Ulm (20 octobre 1805, en Bade-Wurtemberg) : victoire des troupes napoléoniennes et du maréchal Ney sur le feld-maréchal autrichien Schwarzenberg ;
   Austerlitz (2 décembre 1805, en Moravie, près de Brno) ;
   Iéna (14 octobre 1806, en Thuringe, sur la Saale) : victoire éclatante de Napoléon Ier sur les Saxons et les Prussiens.

Sa santé déclinant, on l’envoie à Paris à l’hospice de la Charité. Elle y guérit et part pour l’Espagne. En juillet 1812, elle est faite prisonnière, conduite à Lisbonne, puis en Angleterre où elle est internée à Bolderwood. Revenue en France en 1814, elle se marie avec un maréchal des logis de la gendarmerie. Parmi les certificats délivrés à cette femme intrépide, il faut citer :

   celui d’Augereau : « Je certifie que le dragon Sans-Gêne a fait sous mes ordres la guerre des Pyrénées-Orientales, que dans plus d’une occasion elle a donné des preuves d’un courage au-dessus de son sexe » ;
   celui du général de division Lemoine : « atteste que les services du dragon Sans-Gêne lui ont, dans tous les temps, mérité des éloges des officiers généraux et l’admiration de toute l’armée » ;
   celui du conseil d’administration de l’escadron complémentaire du 15e régiment de dragons : « certifie à tous qu’il appartiendra que la nommée Thérèse Figueur, dite Sans-Gêne, […] a donné des preuves de courage. Son dévouement, sa bravoure peu ordinaires, même parmi les hommes, la rendent recommandable et le conseil d’administration la recommande à toutes les autorités civiles et militaires auxquelles elle se présentera ».

En 1842 parut un ouvrage publié par Saint-Germain Leduc où étaient retracés les exploits de Marie-Thérèse Figueur : Les campagne de Mademoiselle Thérèse Figueur aujourd’hui Madame veuve Sutter, de 1793 à 1815, écrites sous sa dictée (Paris, Dauvin et Fontaines).

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

autres infos :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 2 Nov 2013 - 17:27

Merci Laurent Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Reptor

Reptor


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeDim 3 Nov 2013 - 9:27

Merci Laurent ! J'edite ton message pour raccourcir les liens car sa explose le forum Wink Des histoires de guerre dingues 412492
Revenir en haut Aller en bas
michel94fr

michel94fr


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeDim 3 Nov 2013 - 11:04

Merci Laurent,
Encore une nouvelle histoire extraordinaire plaisante à découvrir.
La vie de cette Thérèse Figueur est un véritable roman.
Une femme d'action Des histoires de guerre dingues 412492 .
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMar 26 Nov 2013 - 9:52

Bon ce n'est pas vraiment une histoire de guerre dingue mais bon c'est quand même proche.

Je viens d'apprendre que le prince François-Ferdinand d'Autriche a failli mourir d'un bête accident de chasse en Angleterre en novembre 1913. Si j'ai bien compris, un coup est parti tout seul et l'a frôle. 

Quelques mois plus tard il était donc à Sarajevo où 6 assassins l'attendaient sur son parcours en voiture. Le premier n'a pas eu d'angle de tir et n'a donc pas fait feu. Le second a lancé une bombe qui a raté sa cible (apparemment le prince l'aurait dévié). Les autres assassins ont eu peur et n'ont pas agi. François Ferdinand est ensuite arrivé à sa destination, et a voulu aller à l’hôpital voir les victimes de l'attentat. Le chauffeur se trompe de chemin et doit manœuvrer ... là où se trouve Gavrilo Princip. Lui ne loupe pas sa cible....
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 27 Nov 2013 - 20:45

Merci laurent !
Moralité :
Si cet accident de chasse avait était mortel , la 1 ere guerre mondiale n aurait peut être pas eut lieux Question 
Du moins avec l assassinat de l archiduc pour motif  Rolling Eyes 
Mais , bon ! ils auraient bien trouvé un autre motif pour la faire cette guerre  Suspect  bah Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 27 Nov 2013 - 21:56

Il y a aussi un bon sketch de Bigard : les fraises à Grouchy......
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 9:10

D'autres histoires un peu dingue de la première guerre mondiale.

La première c'est que les pantalons garance de la France étaient en fait produit avec des colorants alazarine .... fabriqué en Allemagne! Le poilu du début de la guerre allait donc au front avec un petit bout d'Allemagne sur lui. Ironie de l'histoire. Et le plus dingue est sans doute que la tenue étant jugée trop voyante, la France a pensé un moment lui substituer une tenue "tricolore" consistant en un mélange des 3 couleurs du drapeau français: bleu + blanc + un peu de rouge. Imaginez le ridicule de la tenue! Mais vu que la guerre empêchait de s'approvisionner en rouge, il n'est donc resté que le bleu et le blanc. Pr former le bleu horizon.

La France gagne finalement la guerre, et décide de vendre des petits couteaux commémoratif de la victoire. L'ironie de l'histoire veut que là aussi ces couteaux étaient fabriqués ... en Allemagne!

Enfin, même si ce n'est pas tellement dingue, je trouve cette anecdote digne d'intérêt. Avant la guerre, l'industrie sidérurgique allemand de la Ruhr (la première au monde) s'approvisionnait en minette lorraine. Après guerre les mines deviennent française. Les magnats de la Rurh (Krupp en tête) n'apprécient pas trop que leurs potes allemands de Lorraine se soient fait expropriés. Ils décident alors de faire des investissements massifs dans leur outil de production afin de changer le processus de fabrication et ne plus utiliser de la minette lorrain. A la place ils utilisent du minerai suédois. Résultat des courses: ils deviennent plus performant et la France qui pensaient gagner en puissance industriel se retrouve avec de la minette lorraine dont elle ne sait que faire puisque personne n'en utilise en France!

L'inverse s'est produit pour la sidérurgie lorraine et alsacienne. Pr fonctionner elle avait besoin de charbon. Or les seuls qui peuvent en fournir étaient en Allemagne. Le traité de Versailles a donc prévu des versements en charbon afin de pouvoir faire quelque chose de usines nouvelles gagnées.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 20:23

Laurent, je crains que tu doives vérifier tes sources.
Il y a une différence entre la garance qui servait à teindre les uniformes français, et dont l'abandon par l'armée française a ruiné quelques agriculteurs du sud de la France, et la garance alizarine, d'origine allemande, elle, qui sert à toute autre chose, ne serait ce que par son manque de longévité.
Mais des ''fobs'' de ce genre ont toujours existé. Pour ton information personnelle, un fameux qui s'est cramponné longtemps, véhiculé par les pacifistes politiques , a été de raconter et répéter que les hélices des avions Messerschmitt 110, avion militaire allemand bien connu ( Rudolph Hess..), avaient continué , malgré la guerre et le blitzkrieg, à être fabriquées à Liverpool et Glasgow. Au delà du ridicule, et cependant tenace. Alors les couleurs des pantalons français qui venaient d'Allemagne, on repassera. Non?
La laque de garance véritable (NR9), un pigment laque organique naturel, est extraite des racines de la garance (Rubia tinctorium).
La laque d'alizarine (PR83) est la version synthétique de la laque de garance, découverte en 1869 par Graebe et Liebermann. Peu permanente, elle est toutefois encore proposée par les fabricants de couleurs pour artistes.

Le débat est ouvert.  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
MarcM

MarcM


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 20:40

Suite du débat: 

C'est pourtant vrai: en 1914 les pantalons de nos pioupious étaient teints à l'alizarine. la culture de la garance dans le midi avait périclité  justement à cause de l'invasion de ce substitut de synthèse moins cher.De toutes façons plus moyen de faire d'autres pantalons rouges puisqu'on n'importait plus d'alizarined! Autre conséquence: lorsque dès 1914, des commissions ont réfléchi sur le nouvel uniforme à donner aux poilus, on avait décidé qu'il serait en drap... "tricolore": mélange de fils bleu, blanc et rouge (non mais! scrogneugneu!). Le problème c'est qu'il n'y avait plus de fil rouge par manque de l'alizarine teutonne. On a donc fait avec bleu et blanc: résultats bleu clair que des propagandistes lyriques ont appelé "bleu horizon" (par allusion  à la célèbre ligne bleu des Vosges...

J'ai justement travaillé le sujet à propos des uniformes du Service de santé en 14-18 (qui pour ce qui est des pantalons garance et des capotes bleu horizon, étaient comme les autres) qui seront l'objet de mon prochain livre. certains d'entre vous en ont eu l'annonce...

Amicalement
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 21:24

j'ajouterai à propos de la garance du sud de la France qu'en 1880 il ne restait plus qu'un seul moulin pour en produire. Pas de quoi fournir une armée donc. Pour le coup l'histoire des agriculteurs de garance vivant grâce à l'armee est un mythe. Voir à ce sujet le livre "12 mythes sur l'annee 1914".
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 21:28

Dont acte! et amende honorable.
Comme quoi, certaines idées fausses ont la vie dure.
Allez, les bleus!
Revenir en haut Aller en bas
MarcM

MarcM


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeSam 30 Nov 2013 - 22:47

C'est vrai ça, le bleu horizon...ça se fait comment...?
Modo Bono,pas sur la tête!
Des histoires de guerre dingues 357166
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 14:08

Le topic de Pisco sur l'hygiène pendant les croisades ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) m'a fait penser à une autre histoire dingue que j'ai lu il y a pas longtemps. C'est tjrs sur le thème de la première guerre mondiale.

Comme vous le savez sans doute les allemands avaient prévu de faire un coup de force afin de s'emparer très rapidement de la ville Liège. La ville avait un fort intérêt stratégique vu qu'elle est un passage obligé pour les armées allemands voulant envahir la France par la Belgique (notamment en train). Liège était fortifié par un réseau de 12 forts sur les hauteurs de la ville qui bloquaient le passage de toute armée (et des trains).

Le problème c'est que les forts ne pouvaient pas faire grand chose contre un ennemi qui a pénétré dans les intervalles. Il suffisait alors de tout simplement tirer à l'obusier dessus et de les détruire. Chose que les allemands ont fait .... partiellement car le truc un peu dingue c'est que les sanitaires des forts étaient loin d'être efficace.  Du coup, dans les forts il y avait des soldats qui pouvaient rien faire contre les ennemis et qui en outre étaient réellement dans la m***e. Au final les forts se sont pour la plupart rendus.

Et contrairement à ce que l'histoire a retenu, ils n'ont pas servi à grand chose. En effet, l'histoire officiel raconte que la résistance "héroïque" de Liège a permis de gagner du temps, forcément précieux pour les allemands. Sauf que Liège est entièrement tombé le 16 août et que les allemands prévoyaient de terminer leur mobilisation ... le 17 août!

Et tjrs dans le même thème, un truc un peu incroyable c'est que les allemands, tjrs en août 1914, ont réussi à capturer 20 tunnels intacts sur la ligne ferroviaire Aachan - Bruxelles - France. La Belgique prévoyait initialement de les détruire en cas d'invasion (par l'est ou l'ouest). On a toutefois eu l'idée peu avant la guerre de défendre notre territoire. Dans ce cas là détruire les voix de communication c'est pas terrible. S'en est suivi une confusion en aout 1914: il était à la fois prévu de détruire les tunnels (et ponts) et de ne pas les détruire. Au final ils ont pas été détruit.

Quand on sait qu'il faut 2 semaines pr faire une réparation de fortune à un tunnel ferroviaire (et 3 mois pr réparer entièrement els dégâts !), et qu'une armée ne pouvait à l'époque s'aventurer qu'à maximum 100 Kms d'une base ferroviaire, il aurait simplement suffit que la Belgique fasse sauter tous les ponts et tunnels, et le plan allemand était fichu avant même d'avoir été lancé ... Comme quoi l'histoire se joue parfois à bien peu de choses!
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 14:35

intéressant ! Des histoires de guerre dingues 412492 
merci laurent Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MarcM

MarcM


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 20:47

Pour continuer avec des histoires de guerre belges et même liégeoises.

Savez vous pourquoi on appelle cette boisson faite de café et de chantilly un café liégeois?

Parce que lors de la déclaration de guerre en août 1914: cette recette s'appelait un café viennois (ce qui paraît logique vu la composition). Mais dans une frénésie guerrière et vengeresse tout ce qui était allemand ou autrichien a été débaptisé. Pour rester dans quelque chose de phonétiquement proche, le café viennois est devenu "liégeois"... et l'est resté!
Amitiés
Marc
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 21:16

une anecdote sympa marc  ! Des histoires de guerre dingues 412492
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeMer 4 Déc 2013 - 21:27

ANECDOTES DE LA GRANDE GUERRE ET DE L'ARMÉE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 8:04

@Laurent: Rosalie: il est vrai que les soldats appelaient la baïonnette du Lebel, la Rosalie. Pour plaisanter, ils l'appelaient aussi '' la baïonnette triangulaire à quatre côtés'' . Quand au canon de 75, ses servants en avaient un tel respect, qu'ils l'appelaient ''la Demoiselle''.
Poètes! nos poilus!.
Revenir en haut Aller en bas
bono

bono


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 8:59

MarcM a écrit:
C'est vrai ça, le bleu horizon...ça se fait comment...?
Modo Bono,pas sur la tête!
Des histoires de guerre dingues 357166
Attention Marc, je t'ai à l'oeil... et le bon en plus Wink  Des histoires de guerre dingues 975643

je sors prendre l'air avec toi Des histoires de guerre dingues 3310798245


Très sympa cette rubrique Des histoires de guerre dingues 412492

J'avais entendu dire que la transformation de "viennois" en "liègeois" était en hommage à la ville de liège qui compte tenu  de l'action justement de ces forts autour de liège qui ont ralenti les Allemands et donc permis à l'armée Française d'avoir un peu plus de temps... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 18:47

Aujourd’hui, je ne viendrai pas à la guerre, mais côté ‘’ histoires dingues’’, les britanniques tiennent un beau pompon. Sur les figurines historiques, on trouve un uniforme, et celui-ci rebute parfois un peu certains. Alors je me propose de vous présenter, en vrac, quelques particularités, un peu ‘’dingues’’ pour les français.

D’abord, inutile d’essayer de s’y reconnaître dans leurs uniformes. Un célèbre dicton de leur armée stipule  très sérieusement : ‘’ si le matin en quittant ta chambre, tu rencontres quelqu’un dans la même tenue que toi, retourne précipitamment  te changer’’.

Ce n’est que le début. On connait aussi l’amour des britanniques pour les animaux de compagnie. Les ‘’Pets’’ .  Presque chaque régiment a le sien. Ce n’est pas comme chez nous une mascotte, c’est un soldat, du grade de Private, 1ère classe ou caporal. Pour s’occuper de lui, il dispose d’un  Major, comme il y a un drum major ( tambour major) ou pipe major ( chef des cornemuses).  

Les irish guards ( gardes irlandais) ont un setter fauve, irlandais bien sûr. Lorsqu’ils quittent la caserne  à Londres pour des cérémonies officielles, ils sont précédés par le setter et son major. Mais comme il n’a pas le droit de pénétrer  dans Buckingham Palace,  il doit quitter les rangs avant d’arriver. De même, lorsque le service est terminé, c’est lui qui attend la troupe, au même endroit et la ramène à la caserne.

Le Royal Welsh Regiment a lui aussi son ‘pet’, un bouc de forte taille. Lorsqu’il est trop vieux pour le service, l’animal est  emmené en grande pompe par tout le régiment jusqu’au zoo de Londres, où il vivra une retraite bien méritée. Tous les frais jusqu’à sa mort sont sont payés par les officiers du régiment.

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais là ne s’arrête pas le particularisme des gallois.

Héritier du Royal Welsh Fusiliers, il en a gardé une particularité surprenante que je vous révèlerai au prochain numéro, si celui-ci vous a intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 19:21

Moi je trouve ça intéressant donc j'attends la suite Razz 

J'aime bien cette relation entre le "pet" et le régiment. Je trouve ça sympa (et je ne connaissais pas).
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 19:25

merci Philippe ! Laughing 
très sympa tout cela ! vivement la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

Barreaud


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 19:33

Justement, voilà la suite:

Depuis la création de la british army, les soldats de  l’armée britannique portaient une queue de cheval nouée retenue dans le dos par un ruban de soie noire, de 18 cm de long pour les soldats et 23 cm pour les officiers ( mesurés très précisément chaque jour par le sergent major…). Ce ruban s’appelait le ‘’Flash’’, et la manière de le porter : ‘’pigtail’’ (queue de cochon). En 1808, cette pratique fut supprimée, mais le régiment se trouvait au Canada et ne reçut pas l’ordre de couper les cheveux. Ce n’est qu’à son retour en 1809 qu’il reçut l’ordre de se plier à la nouvelle mode. Le régiment plia mais décida de garder le ruban, qui fut plié en cinq bandes et cousu sur l’arrière de la veste, au niveau du col, en contradiction avec tous les règlements. Il subit bien sûr toutes sortes de pressions qu’il ignora superbement. En 1834, le roi William IV autorisa les officiers à cette distinction, et la mesure fut étendue à tous en 1900.

Le khaki ayant remplacé l’écarlate n’empêcha pas le régiment de continuer le port du flash noir. Une commission essaya bien , pendant la première guerre mondiale, d’interdire ce détail, sous le prétexte que cela aidait les allemands à identifier le régiment . Le fusilier Robert Graves se rendit très populaire en répondant sous forme de question : ‘’A quelle occasion, depuis la retraite de la Corogne, lorsque le régiment avait été le dernier à quitter l’Espagne en emportant les clés de la ville, un ennemi de sa Majesté avait vu le dos d’un Royal Welsh Fusiliers’’, et l’histoire fut enterré  par le Roi George V lui-même, qui s’adressa à tout le régiment lors d’une inspection et dit : ‘’ne laissez jamais quiconque vous lenlever !’’ .  

Lorsque récemment , le RWF fut déployé en Bosnie au sein des forces UN peacekeepers, l’ONU essaya de faire ôter le flash des tenues de combat , pour uniformiser un peu la Force. Aux autorités qui en avaient présenté la ‘’demande’’, il fut répondu sans la moindre hésitation que le RWF ‘’ n’avait pas enlevé ce flash lorsque son propre parlement le lui avait demandé, ce n’était certainement pas pour le faire pour eux.  

A peine cinq ans plus tard le vingtième siècle s’est terminé, et les gallois portent toujours le fameux flash.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voilà, j'espère vous avoir un peu diverti.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
laurent

laurent


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 5 Déc 2013 - 21:46

excellent Philippe ! Laughing 
j adore Des histoires de guerre dingues 412492
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

Lvm


Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitimeJeu 19 Déc 2013 - 11:15

C'est pas une histoire dingue, ce n'est même pas une histoire en fait, mais une photo que je trouve belle. Elle a été prise en décembre 1917 à Hesdin dans le Nord de la France. Des soldats anglais qui font une bataille de boule de neige avec leur mascotte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des histoires de guerre dingues Empty
MessageSujet: Re: Des histoires de guerre dingues   Des histoires de guerre dingues Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des histoires de guerre dingues
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum: La Figurine Historique et Fantastique :: Divers :: Le bar: Dites ce que vous voulez-
Sauter vers: