AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Laguertha par nuts planet
Hier à 22:57 par Ethno Dan

» Buste Jicarilla Apache, un classique revisité (Fini !!!)
Hier à 22:28 par Ethno Dan

» Nouveau Bi-mensuel "SOLDAT"
Hier à 20:08 par Duck

» Premier essai d'une saynète en noir et blanc - Décor fini
Hier à 20:05 par Ethno Dan

» Mecha d'exploration
Hier à 19:54 par Gribeauval

» Montrouge 2017
Hier à 17:32 par Papouille

» Aero, aero.....
Hier à 17:13 par sedullos

» Photos Paint Démonium 2017
Hier à 15:31 par Sylvie et françois

» Major ou Colonel du 6ème Régiment de Hussards
Hier à 13:46 par cartan56

» La vitrine (IIè) de Duck: Guerrier Ibère de chez Pegaso
Hier à 11:44 par Duck

» CAMPAGNE D EGYPTE EN 30 MM
Hier à 11:39 par Duck

» Olivier de Clisson -Pegaso 75mm
Hier à 10:47 par Giamilos

» News ponctuelle
Hier à 9:14 par Alain de NIIIICE

» Traits fins en free hand
Hier à 8:31 par Logan

» la mort de Cléopâtre
Hier à 8:23 par Papouille

» Buste gladiateur
Sam 24 Juin 2017 - 20:29 par Giamilos

» Iroquois Pegaso 75 mm
Sam 24 Juin 2017 - 19:57 par Duck

» la pause casse croûte
Sam 24 Juin 2017 - 18:47 par lapoisse

» stagecoach de chez andrea
Sam 24 Juin 2017 - 16:15 par Duck

» Cereza
Sam 24 Juin 2017 - 16:09 par LEMMY

» La Pelle de Cthulhu
Sam 24 Juin 2017 - 15:22 par LEMMY

» Les petites prod' de Mâhar!
Sam 24 Juin 2017 - 10:20 par Mâhar Lankôth

» Guerrier Tartare
Ven 23 Juin 2017 - 20:31 par Phil54

» Life Miniatures
Ven 23 Juin 2017 - 20:29 par Phil54

» Figone
Ven 23 Juin 2017 - 9:36 par bono


Partagez | 
 

 Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barreaud

avatar


MessageSujet: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 13:30

Découvert sur la revue Figurines, cherché et trouvé à Montrouge: un personnage qui borde le teg amérindien sans s'y inviter.

La figurine :
La Méridiana a sorti, il y a encore peu de temps, une très belle figurine en métal ; de 65mm, dans la continuité de sa série sur la Nouvelle France . Il s’agit d’un soldat du régiment du Languedoc lors de la guerre de sept ans. Très finement sculptée, comme c’est l’habitude, la pose est intéressante, car elle rassemble les impressions à priori contradictoires de décontraction, de défit, et de résolution du soldat qui connait son affaire , heureux de son sort, et à qui on ne la fait pas. Les proportions des éléments du corps sont correctes, et la fonderie est tout à fait correcte. Le tout s’emboite parfaitement, sans aucun effort ou rectification.
Le régiment du Languedoc est en habit gris-blanc et distingué aux revers et au gilet-veste en bleu roi. Le chapeau est bordé d’un galon en tissu doré.
L’habit étant sans col, ce qui est exact pour les régiments réguliers en Nouvelle France, n’a pas de col, et les boutons des rabats de poches sont dans le bon sens. J’ai préféré opter pour le régiment ‘’frère’’ qui lui aussi a participé à cette guerre, le 2ème bataillon du régiment de la reine, uniquement pour y mettre un peu de couleur.
Les revers de manche sont écarlates , au lieu de bleu, et le galon du chapeau est argenté au lieu de doré. A part ces petites rectifications, la figurine reste juste , ‘’ brute de fonderie’’. Juste une fantaisie, j’y rajouterai , sur le havresac, un lot de ‘’bidules’’ qui traîne dans ma boite à rabiots depuis trop longtemps, avec des chaussures de rechange, une serpette , un gobelet ‘’mug’’ .
Voilà pour la mise en place.
J’ai juste commencé la peinture de la tête, huile, juste pour mesurer mon ennemi. C’est particulièrement agréable et confortable.


[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

A suivre, le couplet traditionnel sur l' histoire de ce régiment.

Revenir en haut Aller en bas
marco

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 14:13

bon choix Philippe,
c'est bizarre comme certaines fig attirent l'oeil plus que d'autres...

tu me confirmes que la fig fait 65mm et pas 54 mm ?

bien evidemment je suis ton post de près !
Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://marcmussat.jimdo.com/
Alain de NIIIICE

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 14:13

Ah, c'est celui la ....pièce bien sympa......
Il me semblerait que tu te sois tromper de catégorie:....actuellement, tu post dans les"bustes"Demandes à un modo de te déplacer......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
riri13

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 14:18

Le p'tit jaune couplé au petit rosé......et voilà ce que çà donne......Y sait plus où il est..... drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 16:05

Voilà qui est déplacé Wink s'agissant d'un 65mm le l'ai mis avec les grands Wink

c'est une très belle pièce que tu abordes de la meilleure façon possible le visage est vraiment très chouette
J'ai hâte de voir comment tu vas traiter le blanc/gris de l'uniforme.
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
lamouline69

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 16:25

belle teinte chair...j'aime
Revenir en haut Aller en bas
http://lamouline69.jimdo.com/
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 17:31

Merci de l'avoir replacé. Il faut l'excuser, c'est un grand voyageur. Pensez! de la Rochelle à Montréal et retour......
Vérification Pied à coulisse: 65mm du sol aux yeux, 67 à la mèche sur le haut du front. Sûr.
Moi aussi, le blanc-gris, pour l'instant me donne des sueurs froides. Je crois que je vais un peu ''pomper'' du Ouvta pour m'en sortir. d'autant plus que les cuirs ( sauf la bretelle du fusil) seront 'cuir naturel' . Fidèle à une des mes devises: '' on verra bien le moment venu''. Laughing

Aujourd'hui, il a reçu ses parements écarlate, son gilet bleu et son chapeau. Comme celà il fait irrésistiblement penser à Fanfan la Tulipe ( comme son adversaire à Bleck le Rock...).
Photos à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Angaliel

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 18:11

Oui je rejoins les autres, beau visage.

Par contre, j'aurais fais le visage plus sombre.
Je m'explique : le blanc va dominer sur cette figurine, donc pour attirer l'attention sur un détail précis (ici le visage), il convient de le peindre un peu plus sombre. Sinon il sera "noyé" dans l'ensemble.

Mais peut être que la photo est sur exposée et donc fausse mon jugement.

Jp
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lguitar-legends.fr
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 21:00

Oui Jean Paul, je l'ai craint aussi, surtout quand j'ai vu le résultat du niveau des photos, qui ne sont pas sur exposées. Mais depuis, le chapeau noir augmente le volume de la tête et ajoute du sombre, les revers écarlates amènent une certaine distraction à mi hauteur, et les basques bleues de la veste coupent bien le bas de la figurine. On a donc une suite de cassures chromatiques qui, sans parler de l'influence des cuirs croisés sur la poitrine, devraient éviter cet effet de noyade que tu crains.
Les piles de mon APN sont en charge cette nuit, demain j'envoie des phots, tu y verras certainement plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Romque

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 21:29

très belle figurine le visage est superbe
Revenir en haut Aller en bas
mifig

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 21 Avr 2013 - 22:26

J'adore cette fig et j'espère un jour l'a faire. Mais à l'acrylique.
Beau début et le visage est très bon.
a+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/Fred-P%C3%A9r%C3%A9-Peintures-Figu
Reptor

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Lun 22 Avr 2013 - 9:12

Tres belle fig, et hate de voir les photos ! Encore une belle piece Philippe !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tutofig.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Lun 22 Avr 2013 - 12:43

Régiment de La Reine

Le nom de Régiment de la reine, dans l'armée française de l’ancien Régime et de la Restauration, fut accordé à plusieurs régiments prestigieux. L’infanterie possédaient un régiment de la Reine, ainsi que chaque subdivision de l’arme de la cavalerie ( cuirassiers, dragons, hussards, chasseurs,etc.) .
Infanterie :
Ce régiment est créé le 3 octobre 1634, sous le nom de Royans, il est régiment de gentilhomme ( par différenciation d’avec les régiments du roi, régiments de la ligne, régiments provinciaux, milices, etc.). En 1659 après l'incorporation d'autres régiments ( Limousin et Uxelles) il devient la propriété du cardinal de Mazarin sous le nom de Mazarin-francais. A la mort du cardinal, le 12 mars 1661 le régiment est renommé régiment de la reine mère, puisqu'il est transmis à la reine Anne d'Autriche, mère de Louis XIV. À la mort d'Anne d'Autriche en 1666, le régiment passe à sa belle-fille Marie-Thérèse et prend le nom de Régiment de la Reine. ( infante Marie Thérèse d’Autriche, fille du roi Philippe IV d’Espagne, lui même frère d’Anne d’Autriche, et d’Elisabeth de France elle-même sœur de Louis XIII, père de Louis XIV. Ils sont tous doublement cousins germains.)
Ce régiment est à 2 bataillons, il a la prévôté.
Lors de la guerre de succession de Pologne, le régiment sert en Italie, de 1733 à 1735. Pendant la guerre de succession d’Autriche, il sert d’abord en Bohême en 1741 et 1743, et est transféré dans les Alpes en 1744. Puis il repart en Italie en 1745 46. En 1747, basé à Montpellier, il fait partie de l’armée française du maréchal de Belle-Isle qui défend la Provence contre les piémontais.

[img][/img]

Un bataillon du régiment de La Reine, comme cinq autres bataillons d'infanterie régulière française, partit pour le Canada.
Le 3 mai 1755, le 2ème bataillon (12 compagnies: Assezat, Bayard, Delmas, Desnoës, Faudoas, Hébécourt, Hébécourt, Lass, Montbrais, Montreuil, Pascalis, Peres) embarquent à Rochefort pour la Nouvelle France. Le navire de ligne, le LYS, transportant 4 de ces compagnies fut capturé le 8 juin par la Royal Navy, au large de Terre Neuve, avant d’arriver à Québec. Les 8 compagnies restantes du 2ème bataillon débarquèrent à Québec le 23 juin. Peu après, elles furent envoyées pour libérer fort Frédéric (Crow Point) et mirent un point d’arrêt à l’avance britannique du général John Campbell vers le lac Champlain. Le 8 septembre de la même année, 2 compagnies du 2ème bataillon, sous les ordres de Dieskau *, prirent part au combat de Lake George. Accompagné de 2 compagnies du Languedoc infanterie, ces 2 compagnies de la reine infanterie furent les premières unités régulières à prendre part à une bataille en Amérique du nord au cours de la guerre de sept ans. A l’issue de cette bataille, les troupes provinciales britanniques maintinrent leurs positions mais arrêtèrent leur progression vers le fort Frédéric. Le régiment prit ses quartiers d’hiver à Montréal.

*Jean – Armand ( Johan Herman ?)Dieskau, baron de Dieskau : officier, gouverneur de Brest , commandant des troupes régulières françaises au Canada, né en 1701 en Saxe, décédé en 1767 à Suresnes ( Hauts de Seine). Il était le protégé du maréchal de Saxe. Arrivé en France en 1720.

En mai 1756, le 2ème bataillon était en garnison à Ticonderoga, où il prit part à la construction du Fort Carillon, contigu à ce village. Le marquis de Montcalm arriva à Carillon pendant l’été et considéra l’endroit comme sûr. Lorsque Montcalm partit pour le lac Ontario, le bataillon resta à Carillon, avec la petite force placée aux ordres du chevalier de Lévis. Le 2 novembre, le bataillon quitta Carillon pour gagner ses quartiers d’hiver en amont de Québec, sur la rive gauche du St Laurent, à Sainte Anne de Beaupré et Beauport.
Au 20 juillet 1757, la force française totalisait 8 000 hommes (dont le 2ème bataillon)
rassemblés à Carillon. Le 1er août, cette force quitta Carillon avec Montcalm en direction de
Fort William Henry. Le bataillon prit part au siège du fort qui dura du 5 au 9 août. Le 16 août le bataillon quitta le fort pour retourner à Carillon. Le 4 septembre, il quitta ce fort pour Saint Jean, où il arriva le 7. Il y travailla aux fortifications de la place. Le 12 octobre, un piquet du bataillon fut envoyé pour tenir garnison à Carillon pendant l’hiver. Le 27 octobre, Lévis envoya tout le bataillon en quartiers d’hiver à Québec.
Le 13 mars 1758, des éclaireurs indiens repérèrent un détachement des Rogers’ Rangers près de Carillon. Un petit détachement du bataillon faisait partie du détachement envoyé contre eux. Ils prirent contact pendant ce qu’on a appelé l’escarmouche des raquettes ( skirmish of the snow shoes), près de Carillon. Les Rangers perdirent 125 hommes dans cet engagement. Le 15 mai, le manque de ravitaillement était tel à Québec, que le bataillon, cantonné là , quitta la ville pour Carillon, où les vivres étaient en quantité bien plus grande. Le 3 juin, il arriva à Carillon, d’où toutes les autres troupes régulières se rassemblaient pour arrêter l’offensive britannique sur le lac Champlain. Le 30 juin, le bataillon faisait partie du détachement de Bourlamaque qui prit position en tête du portage, à l’estuaire du lac Saint Sacrement ( actuelement Lake George). Le 6 juillet, il suivit le gros de la force française sur la rive gauche, en avant des chutes, avant de faire retraite sur Carillon. Le 7 juillet il travailla aux retranchements en avant du fort. Le 8, il prit part à la victoire à la bataille de Carillon, où il était déployé à l’extrémité de l’aile droite sous les ordres de Lévis. Entre le 1er et le 5 novembre, l’armée française en entier quitta Carillon pour prendre ses quartiers d’hiver, laissant quelques détachements pour garder le fort. Le bataillon hiverna entre Saint Augustin et Grondines.
En 1759, le 2ème bataillon prit part à la force de Bourlamaque, qui avait reçu pour mission d’arrêter l’avancée des britanniques à partir du Lac Champlain. Après la capitulation de Québec, le bataillon se replia sur Montréal, où tous les restes de l’armée française se concentrait. En novembre, le régiment prit ses quartiers d’hiver le long de la rivière Chambly.
Au début de 1760, le 2ème bataillon prit part à l’offensive de printemps contre Québec. Le 28 avril, à la bataille de Sainte Foy, il constitua la réserve française. Lorsque les renforts britanniques arrivèrent à Québec, le bataillon se retira sur Montréal avec Lévis. Le 16 septembre, huit jours après la capitulation de québec, le bataillon quitta le pays le 28 août 1760 pour rentrer en France, où il rejoignit le 1er bataillon, qui avait servi dans les places durant les campagnes de 1756 à 1759.
Ses cantonnements d’hivers avaient été : 1755-1756 : Montréal . 1756-1757 : Sainte-Anne de Beaupré et Beauport. 1757-1758 : Région de Québec. 1758-1759 : entre Saint-Augustin et Grondines. 1759-1760 : Rivière Chambly
Lors de la guerre de sept ans le régiment occupait le 24ème rang, et la reine de France en était le colonel en chef. Mais en fait, il fut commandé par les lieutenants colonels suivants:
Depuis le 12 août 1746 : marquis de Gouy
Depuis le 10 février 1759 : marquis de Crussol
Depuis le 1er décembre 1774 : comte de Tavannes
L’état major du 2ème bataillon en Nouvelle France était commandé par le lieutenant colonel
Jean-George Jean de Roquemaure.
Les drapeaux du 2ème bataillon furent brûlés à l’île Sainte Hélène devant Montréal, avant son rembarquement pour la France.
Il part en Allemagne. Le 10 octobre 1761 à Clostercamp puis il participe a à la campagne de 1762.


En 1791, il devient le 41e régiment d'infanterie de ligne.

[img][/img]

En 1814, le 2e régiment d'infanterie de ligne est renommé régiment de la Reine ; il perd ce nom dès 1816.


*****
Comme promis, quelques photos.
Jean Paul, trouves tu toujours que le visage risque d'être noyé dans le pâle de la figurine? si oui, je vais voir à l'assombrir un peu, mais je trouverais çà dommage.

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

Bien sûr, c'est de la sous couche, mais il prend vie, Fanfan.
Revenir en haut Aller en bas
Angaliel

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Lun 22 Avr 2013 - 12:53

Effectivement avec le tricorne et le col sombres cela aide à détourer la tête.

Pour l'instant il ne me semble pas avoir besoin de retoucher le visage.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lguitar-legends.fr
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Lun 22 Avr 2013 - 12:58

Ok, merci! je continue.
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Lun 22 Avr 2013 - 13:03

Merci pour l'historique
Ton Fanfan se présente bien, et je pense comme Jean-Paul concernant le visage. De toute façon tu auras toujours le temps de le foncer un peu, si besoin, plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Reptor

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Mar 23 Avr 2013 - 10:09

Je revient sur le visage, tres tres belle realisation ! Et personnellement je le trouve tres bien comme cela scratch Pour le reste, ca va etre aussi du haut de gamme !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tutofig.com
Bernard.S

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Mer 24 Avr 2013 - 13:10

Belle pose pour cette figurine; pour d'éventuelles retouches, j'attendrais d'avoir avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Sam 21 Fév 2015 - 13:59

Re-bonjour,
Depuis le mois d'avril 2014, j'avais cédé à la curiosité pour d'autres figurines qui me paraissaient utiles à commémorer le début de la guerre14-18, et mon 'Royal la Reine 1756' était resté au fond du placard. les splendides pièces de Marco ( 18th Foot) et la série de Mustang sur les hommes du 18ème siècle m'ont remis sur le chemin de la Nouvelle France.
Avant d'aller plus loin, il me semble que j'avais signalé clairement le changement majeur dans la tenue du bonhomme. Le bleu avait disparu de son uniforme au profit du rouge distinctif du régiment de la Reine au Canada. Mais si j'avais posté des photos, je ne les trouve plus. Ce n'est peut-être pas plus mal, comme ça on évite les confusions. Voilà donc d'où repart cette histoire.



J'ai repris le visage en ombres et lumières pour marquer d'avantage la fatigue. J'ai repris complètement les rouges des habits pour dé-saturer la couleur et jouer d'avantage sur les éclaircies. de même pour le manteau gris-blanc. Il n'est pas fini, seul le côté gauche. 



Autre travail de ''weathering'' sur les guêtres, principalement au brun Van Dyck.



Il a déjà son sac sur le dos, avec le rajout de bricoles dont j'avais parlé l'an dernier, chaussures de rechange, serpette, gamelle et gobelet.



 A propos du sac, un petit détail historique: 
A cette époque, le sac ne se portait pas sur les deux épaules, mais sur une seule. C'était une énorme poche ouverte par son milieu, ce qui fait qu'on glissait les effets à l'intérieur bien à plat, et on essayait de placer les objets en équilibre de droite et de gauche. Après on repliait les deux moitiés comme on ferme un livre. la lanière qui se glissait entre les deux moitiés  était passée sur l'épaule et devenait la bretelle de transport. Le tout était un énorme fourre-tout. Ce qui ne trouvait pas place dans le sac était attaché comme possible à l'extérieur. C'était non seulement le trop plein, mais plus sûrement ce dont le soldat avait besoin le plus fréquemment pour éviter de tout déboucler...

Beaucoup de travail encore, et tous les petits détails. Il ne semble pas y avoir de progression méthodique dans les parties traitées. C'est un peu faux. je traite un coin pendant qu'un autre sèche, sans que l'un gène l'autre. Ainsi je vais d'un bout à l'autre.

Avant de retourner au taf, bien sûr, le socle est de Mustang, auquel j'ai rajouté les petits trucs qui habillent bien.



Merci Philippe.
A bientôt pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
mustang

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Sam 21 Fév 2015 - 18:36

super Philippe  elle à vraiment de la gueule cet figurine et à force de me faire de l’œil je crois bien qu'un jour ... 
Revenir en haut Aller en bas
http://mustangfigurine.e-monsite.com/
bono

avatar


MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   Dim 22 Fév 2015 - 9:52

C'est vrai, c'est étonnant que notre Mustang n'a pas encore posé ses pinceaux dessus scratch

Philippe tu as ben fait de reprendre cette pièce, elle est tres belle. ta mise en scène est au poil, et la peinture superbe... la suite bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régiment de la Reine,Nouvelle France 1756,
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Travaux en cours :: Grande taille (du 70mm au 250mm)-
Sauter vers: