AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» La vitrine (IIIè) de Duck: Orc Léo
Aujourd'hui à 10:07 par Duck

» Normal ????
Aujourd'hui à 9:35 par Ethno Dan

» Chevalier de Béhourd - Tartar Miniatures 75 mm
Aujourd'hui à 9:22 par Barreaud

» 1944-1945. suite , avec une nouvelle série
Aujourd'hui à 9:12 par bono

» Officeir Britannique avec chien
Aujourd'hui à 8:38 par bono

» Warhammer et moi!
Aujourd'hui à 8:33 par bono

» Starwars Assaut sur l'Empire
Aujourd'hui à 8:32 par bono

» Communauté de l'anneau, version Mithril
Aujourd'hui à 8:31 par bono

» essai sculpture bateau 1/1200
Aujourd'hui à 8:29 par bono

»  Carl Reid
Aujourd'hui à 7:35 par Chevert

» Semper Fidelis
Aujourd'hui à 7:16 par Reptor

» Luxumbra
Hier à 21:59 par VITRUVE

» Ma version du Conan de Monolith
Hier à 18:15 par razorspoon

» Joaquin Palacios Studio
Hier à 17:56 par Dadou

» Luxumbra infinity bust
Hier à 16:51 par djedje

» Don Alvaro de Bazan par Pisco
Hier à 12:59 par bono

» Marins au repos par BONO
Hier à 12:52 par bono

» NALANI
Hier à 11:50 par pisco

» Grenadier a pied de la Garde - Young Miniatures
Hier à 11:35 par Barreaud

» Testudo/la vie sauvage des marais
Hier à 10:47 par pisco

» Karel IV - Golem Art (black dog ) carnation par Marco
Hier à 9:12 par pisco

» NS-Prod
Hier à 8:27 par bono

» Irbis Miniatures
Mar 19 Juin 2018 - 18:23 par Osebor

» Thunderhawk Forgeworld - La suite du début !!
Mar 19 Juin 2018 - 18:15 par ms16

» huile à l'eau ?
Mar 19 Juin 2018 - 12:51 par Ethno Dan


Partagez | 
 

 FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ouvta

avatar


MessageSujet: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 18:58

Après de trop longs mois d'absence, me voici de retour avec une nouvelle fig pour une nouvelle aventure à l'huile.
Un petit fusilier d'infanterie en 1804 et biensûr, toujours du Metal Modèles. Pour une fois, pas de modif, ni de transfo. Cela faisait longtemps que je l'avais sous le coude et je me suis enfin décidé...
[img][/img]

J'ai débuté cette figurine au Salon d'Orléans en septembre, mais un vilain mal de dos m'a stoppé dans mon élan. Bref, la tête est finie (ou presque, reste le bouton doré).
Une question pour les pros : sur la lentille du chapeau, il y a-t-il obligatoirement le numéro de la compagnie inscrit ?
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img]
[/img]

Comme à mon habitude, c'est contrasté et volontaire. Rien de nouveau dans la technique de peinture du visage : Humbrol mat blanc en sous-couche, TSB en base et éclaircie au blanc pur dans le frais. Je rajoute une pointe de noir à la TSB pour les ombres plus fortes. Un glacis de rouge japonais pour les joues et zou !
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Lvm

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 19:06

Très belle peinture !
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 19:24

Et zou comme tu dis Wink


Tu as bien fait de la sortir pour notre plus grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Ancien_Grognard

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 19:41

bounce
Revenir en haut Aller en bas
marco

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 19:44

pour un retour Philippe c'est un beau retour !

j'adore l'expression que tu as donné au visage...
ah! la fameuse touche "ouvta" ...

bon WE
amitiés
Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://marcmussat.jimdo.com/
Jezequel Claude




MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 20:16

Félicitation, j'ai pris tes photos pour une gravure...
A ma connaissance toutes les houpettes ne comportaient pas de numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 21:21

Pour la lentille: non.
quel beau visage tellement expressif pour cette échelle. bravo! une fois de plus.
Comme d'hab, les photos sont là au rendez-vous et on peut apprécier le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Romque

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Sam 2 Mar 2013 - 21:40

rien que le visage est une réussite hâte de voir à nouveau ton travail sur le blanc
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 7:13

et zou !!!! A-t-il dit....c'est tellement évident !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 9:03

Merci pour les retours !

Suite.

Le bleu a été fait
Comme sous-couche : bleu mat Humbrol n°25
Comme base : mélange à 50% de noir de vigne + bleu d'Indanthrène (ou bleu indigo)
Pour les éclaircies : ajout de blanc au mélange de base, puis en fondant
Pour les ombres : ajout de noir de vigne dans les creux et endroits sombres en fondant

Je fait dégorger mes teintes à l'huile dans une assiette en carton une vingtaine de minutes, puis je les récupère sur une assiette blanche.

Petit truc pour les bleus :
une fois ma base constituée, j'ajoute un peu de white spirite au mélange. Je passe ce mélange sur ma sous-couche mate humbrol, puis à l'aide d'un pinceau brosse souple, je frotte délicatement la surface pour faire ressortir les bosses. À ce stade les creux sont donc sombres (car remplis de ma teinte de base) et les bosses quasiment de la teinte de ma sous-couche (puisque le pinceau brosse a retiré l'excédant de mon mélange de base). Pensez à ne pas faire d'un coup, car le temps de frotter avec le pinceau brosse d'un côté, de l'autre, votre teinte de base aura été bien absorbée par la sous-couche et ce sera difficile de faire ressortir les bosses... Je vous conseille de faire donc un bras, puis l'autre, puis l'arrière et enfin l'avant.
Après cette étape (et assez rapidement pour que le bleu ne soit pas sec), à l'aide d'un pinceau brosse souple (encore), prendre du blanc pur. Bien frotter le pinceau sur un sopalin pour n'en avoir quasiment plus (faîtes un essai sur votre main : il faut que le blanc ne marque pas). Puis effectuer un léger brossage sur la pièce. Les lumières sont ainsi posées. À l'aide d'un autre pinceau sec, fondre et lustrer les éventuelles stries laissées par le brossage avec le blanc (si les stries perdurent, mélanger votre teinte de base avec le blanc et rapprochez vous de la nuance à traiter sur la pièce, puis appliquez-là à la zone en la fondant).
Puis prendre le noir pur et fondre dans les creux.
Une fois ces étapes terminées, laisser sécher. Revenez par la suite avec des glacis (avec teinte de base plus blanc pour obtenir la nuance que vous souhaitez), et des jus de noir pour les contrastes (si vous le souhaitez).

[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]

J'ai commencé à traiter les blancs. À ce stade, des retouches seront nécessaires par la suite. Ce n'est donc qu'une ébauche et pas les nuances définitives.
J'ai pris le choix de partir sur un blanc plutôt jauni pour l'habit. Pour l'instant, c'est un peu trop à mon goût, je reviendrai donc dessus par la suite. Le gilet sera quant à lui "crémeux".

Teintes utilisées pour le blanc de l'habit :
sous-couche : blanc mat Humbrol
base : ocre jaune + blanc
éclaircies : blanc pur
ombres : terre d'ombre brûlée
technique utilisée : fondu, puis glacis une fois sec, puis jus par la suite

Pour le gilet :
sous-couche : blanc mat Humbrol
base : blanc
ombres : Brun Van Dyck + pointe de noir
technique utilisée : fondu, puis glacis une fois sec, puis jus par la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
bono

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 10:22

J'adore lire ta description de ton travail.... etbmon dieu quel resultat !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
laurent

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 12:33

belle fig ! Laughing
merci pour le descriptif ouvta
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 13:01

Chapeau (en colonne)! un visage expressif et vivant avec un choix de teintes particulièrement choisies aux fondus tout en douceur.
Je vais apprécier le cheminement avec une curiosité accrue et a postériori, car en effet, je viens ce jeudi dernier, de terminer ce brave fusilier. Oserais-je le proposer aux regards critiques et inquisiteurs cette version approximative?
Sans comparaison possible et dans un post voisin, j'oserai, avec toute la modestie qui doit accompagner ma réalisation.
Photos en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 13:08

Hello "outva", le traitement du retrait de la peinture sur les bosses est inédit et fort intéressant.
Je constate par ailleurs que la peinture couvre l'habit totalement, les passepoils, aussi, seront donc peints après (je fais l'inverse et cherche la meilleure manière).
À suivre avec impatience!
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 13:52

Duck a écrit:
Hello "outva", le traitement du retrait de la peinture sur les bosses est inédit et fort intéressant.
Je constate par ailleurs que la peinture couvre l'habit totalement, les passepoils, aussi, seront donc peints après (je fais l'inverse et cherche la meilleure manière).
À suivre avec impatience!

hello mon p'tit canard,
effectivement, les passepoils seront réalisés à la fin. Je peins toujours en partant du général et en allant au détail ; cela m'évite beaucoup de désagrément. Rien ne m'énerve plus que de foirer un détail parce que j'ai voulu aller trop vite !
Hâte de voir ta réalisation et donc ton interprétation de cette figurine !
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 18:38

Bonsoir Philippe, quelques pensées vagabondes....je remarque que les bras sont collés , ce qui dois faciliter la mise en place des pièces; je colle celles de mes figurines après avoir peint l'intérieur des bras. Ce n'est peut-être pas la bonne manière de procéder.

En ce qui concerne la pose de glacis et du jus final, tu les poses sur l'ensemble du gilet ou des revers, ou bien à des endroits précis que tu veux améliorer, sachant que le glacis est opaque par rapport au jus qui a pour but d'homogénéiser les ombres et les lumières de l'élément peint.
En ce qui me concerne je ne pose des glacis sur des endroits que je veux mettre en évidence, par exemple, une poche ou les angles des ouvertures du gilet, la partie arrondie sur la poitrine du baudrier extérieur, laissant celui du dessous plus ombré.
Je n'ai pas encore osé le jus, de crainte de perdre les effets des contrastes.

Ta progression se lit comme un livre que j'apprécie particulièrement, pratiquant assidument les figurines MM.
Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 21:21

Je colle les bras uniquement lorsque cela est nécessaire et pratique. Ici en l'occurrence le positionnement des bras était impératif pour l'ajustement du fusil au final. Lorsque des détails sont trop difficiles à atteindre en raison d'une pièce, je préfère la peindre séparément et le collage se fait par la suite. Il est bien souvent nécessaire dans ces cas là de colmater les joints disgracieux au pilliput ou autre...

Je pose les glacis où cela est nécessaire, notamment pour rattraper des erreurs et à des endroits bien précis. C'est pour cela que j'évite de faire des mélanges trop compliqués afin d'avoir au final les bonnes teintes.

J'utilise les jus dans deux finalités :
1-renforcer et souligner les ombres ou bien certains éléments de la figurine (poches, tour des baudriers...)
2-pour "reteinter" uniformément une surface trop fade au final qui aurait perdu son éclat. Dans ce cas là, mon jus est très liquide (comme un sirop à l'eau). J'avais utilisé ce procédé par exemple pour reteinter le pantalon marron de mon voltigeur en Espagne (qui initialement avait tiré sur le rosé en contrastant)
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Dim 3 Mar 2013 - 21:36

Merci beaucoup pour ces précisions qui éclairent ma lanterne et rejoigne ma façon de procéder, en effet pour mon fusilier, j'ai peint les bras d'une teinte plus foncée que le reste de l'habit, j'ai donc passé un lavis plus près de la teinte finale et j'ombre souvent de cette manière.
Cette manière me donne l'impression de vouloir corriger des erreurs alors quelle accentue ou modère souvent les effets désirés.
J'ai constaté que tu peints par phases successives alors que j'ai tendance à couvrir toute ma figurine de la sous couche complètement avant d'aborder la peinture définitive; ta façon de procéder permet de rattraper des erreurs éventuelles.
Au plaisir de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Lun 4 Mar 2013 - 18:57

Suite des avancées.
J’ai contrasté un peu plus le gilet dans les ombres et commencé à estomper le côté un peu trop jaune/orangé du gilet. Les retroussis sont commencés, mais trop foncés pour le moment. Je reviendrai dessus avec des glacis, d’autant que mon intention est d’y faire figurer des étoiles bleues en ornement.
Les baudriers et le pantalon ont été peints. Pour le pantalon, je suis parti sur un tissu nuancé beige plutôt que tout blanc. Ça change et en même temps c’était courant à l’époque.

Pour les baudriers :
sous-couche : blanc mat Humbrol
base : blanc
ombres : Brun Van Dyck dans un 1er temps, puis dans le frais, ajout de terre d'ombre brûlée en fondant. Un léger jus de terre d’ombre brûlée + noir est passé sous les baudriers pour le contraste.

Pour le pantalon :
sous-couche : blanc mat Humbrol
base : blanc + 10% terre d'ombre brûlée. J’ai ajouté des touches de blanc pur pour capter la lumière (notamment au niveau du bas ventre)
ombres : terre d'ombre brûlée en fondant. Par la suite une fois sec, jus de terre d'ombre brûlée dans les plis profonds, puis ajout d’un peu de noir au jus pour marquer les endroits cachés de la lumière, ainsi que les jonctions entre les différents éléments de l’habit (sous le gilet, entre les jambes et les retroussis et au niveau des guêtres)

[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Lun 4 Mar 2013 - 20:14

Hello, c'est délicat et progressif, inutile de se presser, chaque partie petit à petit.

Quand j'utilise ces bruns comme le VD et de TOB, j'ai l'impression d'assombrir fortement mon blanc, moi qui suit habitué au TON, question de dosage sans doute car tes blancs sont riches et colorés, si je puis dire.
Merci pour les images parfaitement réalistes.
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mar 5 Mar 2013 - 19:36

On continue…
J’ai estompé les ombres jaunes/orangées sur les rebords bas du gilet qui étaient trop fortes. J’ai fait des glacis avec un mélange de blanc, d’ocre et de terre d’ombre brûlée, puis j’ai pris un pinceau fin légèrement imbibé de white spirit pour bien estomper les limites entre la couche initiale et celle du glacis. Cela me convient mieux à présent. Je ne touche pas encore les retroussis. J’attends d’avoir positionné mes étoiles bleues à la fin pour faire mes retouches et contrastes.

J’ai attaqué les rouges. Je suis parti sur une sous-couche mate blanc Humbrol car j’ai remarqué depuis pas mal de temps que les rouges étaient plus lumineux et moins fades en sous-couche blanche (cela n’engage que moi).

Ma teinte de base est le rouge japonais Lefranc (peu couvrante), mais qui du coup devient vraiment lumineuse avec la sous-couche.
Pour les lumières, j’ai opté pour un mélange de rouge japonais à 50% + du orange à 50%. À ce mélange, j’ai rajouté du blanc pour avoir une teinte « saumonée ». C’est cette teinte saumonée qui a été utilisée pour les lumières en fondant. À certains endroits plus frappés par la lumière, j’ai rajouté une pointe de blanc à mon mélange.
Pour les ombres, j’ai pris du rouge de cadmium foncé. Une fois ce rouge appliqué avec légèreté), je me suis servi de Terre de Sienne brûlée pour marquer les ombres plus fortes en fondant dans le rouge de cadmium. J’ai donc obtenu le dégradé suivant : saumoné/rouge japonais/rouge de cadmium foncé/TSB. Une fois sec, j’ai pratiqué des légers jus de noir + Terre de Sienne brûlée pour marquer les endroits absents de la lumière, ainsi que les limites avec les futurs passepoils blancs.
Concernant les jus, voici un petit truc : il arrive parfois que le pinceau est trop chargé et du coup, le jus se répand au-delà de la zone ciblée. Pensez à vous munir d’un pinceau sec et appliquez-le tout de suite là où l’excès de jus est allé. Essuyez ensuite ce pinceau, reprenez-le et revenez par la suite faire de légers lustrages pour estomper.
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
VITRUVE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mar 5 Mar 2013 - 19:51

un vrai plaisir à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mar 5 Mar 2013 - 19:59

Beau traitement du rouge, malgré une surface minime. J'ai l'officier du Bataillon de Neufchâtel en cours, vais m'en inspirer.
Au plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 8:48

D'habitude, je fais les ombres dans le rouge avec du vert, mais je testerai avec du TOB, car le résultat est intéressant

c'est vrai que c'est un vrai plaisir à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 10:51

Suite
J’ai fait les passepoils blanc : rien de vraiment compliqué, ce n’est que de la dextérité. Ceux du collet seront revus lorsque la tête sera mise en place.
L’étui à baïonnette est réalisé et le travail sur les guêtres commence.
Concernant les guêtres, la sous-couche est du noir mat humbrol. J’ai préparé un gis foncé à l’aide de noir, de blanc et une pointe d’ocre. À l’aide d’un pinceau brosse souple (très très très peu chargé en gris foncé), j’ai pratiqué à un brossage à sec. À ce niveau, les zones de lumières sont placées. Cette étape passée, j’ai pris mon noir pur que j’ai déposé dans mes creux et j’ai commencé à fondre les teintes. Ensuite, j’ai ajouté du blanc pur à mon mélange de gris foncé initial pour apporter les lumières en fondant. Une fois le tout sec, j’ai pratiqué un jus de noir pour faire ressortir les détails (notamment au niveau des boutons). En ce qui concerne les chaussures, c’est le même procédé, hormis le fait que j’ai passé un jus de terre d’ombre brûlée. J’arrête le processus à ce niveau, puisque du fait du décor, un effet poussiéreux sera donné aux chaussures et aux guêtres.

[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]
[img][/img]

Pendant que la pièce sèche au four (rappel : 1h à 90°C), le travail sur les pièces annexes est commencé (fusil, sac à dos, giberne), de même que le décor.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 11:39

Magnifique réalisation sur les guêtres et les chaussures dont la nuance cuir est bien visible. Je trouve quand même, que la culotte est bien foncée, mais c'est souvent les ombres qui mettent en valeur les lumières avoisinantes; à tester sur ma prochaine, en cours.
Le travail sur les passepoils est d'école. Patience et application permettent de bien mettre en valeur le travail du graveur, qui le mérite sans conteste.
Au travail avec plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Alain de NIIIICE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 11:45

On s'en prend tout de même plein la vue....Un traitement exceptionnel, des contrastes fort marqués et l'empreinte du temps feront de cette pièce une réussite complète......
Et puis alors le prof, très bon pédagogue......et tout semble si simple !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 12:00

Une question pour les pros : sur la lentille du chapeau, il y a-t-il obligatoirement le numéro de la compagnie inscrit ?

Bonjour Philippe, sans être "pros.", mais seulement un passionné éclairé, je peux dire qu'effectivement la plupart de ce genre de pompon lenticulaire, possédait un n° de bataillon, au centre. La couleur extérieure définissait la compagnie.
Ce n'est pas trop tard pour améliorer ta fig.
Une suggestion, pourquoi ne pas équiper ta giberne d'une protection en peignant la patte en blanc.
Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 12:04

Alain de NIIIICE a écrit:
On s'en prend tout de même plein la vue....Un traitement exceptionnel, des contrastes fort marqués et l'empreinte du temps feront de cette pièce une réussite complète......
Et puis alors le prof, très bon pédagogue......et tout semble si simple !!!!!

Je suis complètement d'accord avec toi, Alain, et je me suis permis de sauvegarder les explications sur un fichier que j'imprimerai par la suite et compléter mes sources de travail des figurines MM.
Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 12:40

Duck a écrit:
Alain de NIIIICE a écrit:
On s'en prend tout de même plein la vue....Un traitement exceptionnel, des contrastes fort marqués et l'empreinte du temps feront de cette pièce une réussite complète......
Et puis alors le prof, très bon pédagogue......et tout semble si simple !!!!!

Je suis complètement d'accord avec toi, Alain, et je me suis permis de sauvegarder les explications sur un fichier que j'imprimerai par la suite et compléter mes sources de travail des figurines MM.
Au plaisir.

Copieur Wink j'ai fait pareil Wink

Des fiches techniques avec illustrations à l’appui, après, c'est le tour de main....
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 13:14

Copieur Wink j'ai fait pareil Wink
Des fiches techniques avec illustrations à l’appui, après, c'est le tour de main....[/quote]

Je fais des photos quand la fig. est terminée, cause encres couleurs ne s'usent que si l'on s'en sert, et la c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
lamouline69

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 14:44

et bien, je dois dire que je n'aime pas l'empire pour plusieurs raisons

1) trop compliqué
2) je n'accroche par sur cette periode historique
3) tant que dans les concours on verra des peintures moyennes sur de l'empire faire or a chaque fois...je me refuserais d'en faire


MAIS.....il faut bien avouer que quand on voit ce rendu de peinture sur ce type de sujets je reste admiratif, tes blancs et ta manière d'ombrer...je trouve cela tres tres joli cela donne une profondeur a tes uniformes...

et la carnation est tres réussie car grandie comme cela, cela rend tres bien, alors remis a sa taille réelle 54 mm, cela doit etre tres tres beau...

Alors tant qu'il y en aura qui arriveront a me faire regarder ces pièces juste par la qualité de leur travail.....je dis bravo!!!!

bon la suite maintenant, on a envie de voir la fin
Revenir en haut Aller en bas
http://lamouline69.jimdo.com/
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 15:24

Bonjour Thierry, je comprends tes propos et me permets d'apporter quelques modestes et humbles remarques.
Au début, je ne pensais et ne rêvais que de figurines Empire, celles de MM en l'occurrence, puis discrètement mais surement j'ai glissé vers l'héroïc-fantasy (de la série warlord de chez Andrea) parce que c'était le plaisir de peindre qui m'animait, bien sur lié à ma passion principale.
À ce jour quand je vois la parfaite illustration des figurines de "ouvta" je suis revenu à l'Empire, n'ont pas attiré par les uniformes, bien que, mais surtout par la manière d'interpréter leur mise en peinture qui est très enrichissante et exemplaire.
Je pars du principe qu'une figurine devient ce que tu en fait, qu'importe le genre ou l'époque et ma prochaine sera Volgor avec sa bave aux lèvres.....si j'y arrive!
Au plaisir et mes excuses pour cette intrusion hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
VITRUVE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 15:32

Bonjour Duck, tout comme toi, on copie pour faire sa doc
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 15:41

Duck a écrit:
Je pars du principe qu'une figurine devient ce que tu en fait, qu'importe le genre ou l'époque
Gros +1 ! Je n'aime pas trop l'Empire mais j'aime les belles peintures. Et là je crois qu'on en a une très belle
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 15:47

VITRUVE a écrit:
Bonjour Duck, tout comme toi, on copie pour faire sa doc

Bien sur, mais c'est le coup de pinceau qui compte. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 16:32

Ça sent les passionnés ici... et je suis très content de susciter votre intérêt

Il n'y a rien de vraiment extraordinaire dans ma méthode de peinture (j'applique des techniques avec dextérité), hormis le fait que je peins comme j'en ai envie et non pas comme les codes l'établissent... du coup, c'est bon de se sentir libre et chaque peintre peut ainsi laisser libre cours à SON interprétation.
Je donne juste ici mes trucs et astuces pour la (les) technique(s) de peinture, ainsi que les nuances utilisées. J'ai mis très longtemps seul dans mon coin à les mettre au point. Maintenant, si cela peut servir aux autres ou les inspirer, c'est le but, sinon, je ne me serais pas inscrit sur ce forum.

@Duck : Mon plus grand fan du forum. Concernant le n° de compagnie, je n'ai rien touché pour le moment. Ce n'est pas le fait d'y peindre un numéro qui me fait peur (trop fastoche...) mais c'est au final l'effet obtenu qui me dérangerait à l'oeil (trop fouillis vu de loin). Et malheureusement pour la giberne, elle est quasi finie, mais j'aime bien l'idée !
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
BIDEL83




MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 16:41

Je vais encore dévorer tes posts qui sont fort instructifs !!!! j'ai mis ta technique pour les visages en apliquation et je doit dire que je suis content du résultat !!! ainsi que ta palette pour les blancs , c'est nickel !

Razz
Revenir en haut Aller en bas
lamouline69

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 17:47

Lvm a écrit:
Duck a écrit:
Je pars du principe qu'une figurine devient ce que tu en fait, qu'importe le genre ou l'époque
Gros +1 ! Je n'aime pas trop l'Empire mais j'aime les belles peintures. Et là je crois qu'on en a une très belle

oui, c'est cela, je ne suis pas fan mais prends toujours plaisir a suivre des travaux juste pour la peinture qui en est faite....
Revenir en haut Aller en bas
http://lamouline69.jimdo.com/
lamouline69

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 17:48

ouvta a écrit:
Ça sent les passionnés ici... et je suis très content de susciter votre intérêt

!

on est toujours passionnés par les belles chose...non????
Revenir en haut Aller en bas
http://lamouline69.jimdo.com/
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 18:21

BIDEL83 a écrit:
Je vais encore dévorer tes posts qui sont fort instructifs !!!! j'ai mis ta technique pour les visages en apliquation et je doit dire que je suis content du résultat !!! ainsi que ta palette pour les blancs , c'est nickel !

Razz

Hello Olivier,
effectivement cette manière de procéder est simple. Il ne faut juste pas surcharger sa base en TSB, sinon, c'est la cata...
Le dégradé TSB>blanc donne une palette chaire que je trouve très proche de la réalité et en plus cela ne nécessite l'emploi que de 2 teintes !
Une fois sec, on peut revenir avec un jus de TSB ou des glacis qui en plus donneront d'autres nuances plus vers le saumoné.
Bref, en résumé le mélange TSB + blanc part sur une nuance, et le fait de faire un jus de TSB sur du blanc en donne une autre (de nuance)

Je redonne ici le lien d'Etnad qui avait utilisé la méthode de peinture du visage avec TSB et blanc et qui en était satisfait :
http://www.leforumlafigurine.com/t9208-30th-rgt-en-crimee-facon-ouvta
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
marco

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 18:28

nous savourons ton PAP Philippe...
l'auras-tu finie pour MR ?
Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://marcmussat.jimdo.com/
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 18:31

bono a écrit:
D'habitude, je fais les ombres dans le rouge avec du vert, mais je testerai avec du TOB, car le résultat est intéressant
c'est vrai que c'est un vrai plaisir à suivre...

Bonjour "Bono", si je peux me permettre, pour ombrer la couleur rouge, il peut être recommandé d'utiliser du TSB et non du TOB, car ce dernier a tendance à salir la teinte et non l'enrichir.
Je pense que tu comprendras la nuance.
Au plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
ouvta

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 18:34

Il sera fini vendredi mon cher Marc !
Le plus gros est fait. Il reste des détails (les ors, aciers, étoiles bleues, salissures des guêtres), le socle, le montage et les retouches.
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-claude.colrat.pagesperso-orange.fr/infos-briquet.htm
Duck

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 18:37

"ouvta" à écrit:
@Duck : Mon plus grand fan du forum. Concernant le n° de compagnie, je n'ai rien touché pour le moment. Ce n'est pas le fait d'y peindre un numéro qui me fait peur (trop fastoche...) mais c'est au final l'effet obtenu qui me dérangerait à l'oeil (trop fouillis vu de loin).

Je pense que l'effet sera excellent, vu ton talent; tu représentes bien le blanc de la pupille de l'œil. Le défi ne sera que plus excitant et c'est le détail vrai qui fait l'originalité d'une œuvre.
Libre à toi, bien sur, car ce n'est qu'une suggestion sans prétention!
Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
VITRUVE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 19:57

Duck a écrit:
VITRUVE a écrit:
Bonjour Duck, tout comme toi, on copie pour faire sa doc

Bien sur, mais c'est le coup de pinceau qui compte. Laughing

Je ne te le fais pas dire Joêl
Revenir en haut Aller en bas
VITRUVE

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 20:00

[quote="ouvta"]Ça sent les passionnés ici... et je suis très content de susciter votre intérêt

Il n'y a rien de vraiment extraordinaire dans ma méthode de peinture (j'applique des techniques avec dextérité), hormis le fait que je peins comme j'en ai envie et non pas comme les codes l'établissent... du coup, c'est bon de se sentir libre et chaque peintre peut ainsi laisser libre cours à SON interprétation.
Je donne juste ici mes trucs et astuces pour la (les) technique(s) de peinture, ainsi que les nuances utilisées. J'ai mis très longtemps seul dans mon coin à les mettre au point. Maintenant, si cela peut servir aux autres ou les inspirer, c'est le but, sinon, je ne me serais pas inscrit sur ce forum.

On ne peut que t'en remercier
Revenir en haut Aller en bas
BIDEL83




MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 20:19

Merci pour tes précisions et continue à nous régaler ( je pense que les autres membres sont d'accord avec moi) avec ta peinture de haut vol sur des figurines exceptionnelles ( métal - Laughing modèles )


Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 20:23

Duck a écrit:
bono a écrit:
D'habitude, je fais les ombres dans le rouge avec du vert, mais je testerai avec du TOB, car le résultat est intéressant
c'est vrai que c'est un vrai plaisir à suivre...

Bonjour "Bono", si je peux me permettre, pour ombrer la couleur rouge, il peut être recommandé d'utiliser du TSB et non du TOB, car ce dernier a tendance à salir la teinte et non l'enrichir.
Je pense que tu comprendras la nuance.
Au plaisir!

C'est noté Joël Wink merci de la précision
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
mifig

avatar


MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   Mer 6 Mar 2013 - 20:57

Sublime, mais je suis plus enthousiaste par la peinture de l'uniforme que sur le visage. Mais je pense parce que la tête est toute seule , une fois assemblée cela me parlera plus.
Je rejoints Thierry pour dire que l'empire peint comme cela çà accroche plus les yeux et donne des envies.
Bonne finition et impatient de le voir en vrai, peut-être à Coueron?
A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/Fred-P%C3%A9r%C3%A9-Peintures-Figu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804   

Revenir en haut Aller en bas
 
FUSILIER D'INFANTERIE DE LIGNE 1804
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Travaux en cours :: Taille moyenne (du 1/35ème au 65 mm)-
Sauter vers: