AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Trompette du Régiment des Dromadaires en 1800 (180 mm)
Aujourd'hui à 12:08 par Serge

» Blagnac 2018
Aujourd'hui à 11:51 par Mirofsoft

» Officeir Britannique avec chien
Aujourd'hui à 10:18 par VITRUVE

» Courtisane Koi 75 mm
Aujourd'hui à 10:14 par VITRUVE

» Alabarda Blog
Aujourd'hui à 10:11 par VITRUVE

» Conan, d'après Frazetta
Aujourd'hui à 9:24 par Ethno Dan

» BRAVEHEART (NUTS)
Aujourd'hui à 8:53 par bono

» Canon de Gribeauval
Aujourd'hui à 8:40 par bono

» Lariboisiere
Aujourd'hui à 8:38 par bono

» Jean RAPP
Aujourd'hui à 8:29 par bono

» Pilote américain USAAK 1942 1/32 Wings Cockpit Figures
Aujourd'hui à 8:27 par bono

» Karol Rudyk Art
Aujourd'hui à 7:46 par VITRUVE

» Bestsoldiers
Aujourd'hui à 7:44 par VITRUVE

» Mitches Military Models
Aujourd'hui à 7:30 par Reptor

» Fan Art Models
Aujourd'hui à 7:27 par Reptor

» Grenadier Miniatures
Aujourd'hui à 7:23 par Reptor

» BRAVO-6
Aujourd'hui à 7:19 par Reptor

» News ponctuelle
Aujourd'hui à 7:18 par Reptor

» V&V Miniatures
Aujourd'hui à 7:15 par Reptor

» Tin-Berlin
Aujourd'hui à 7:12 par Reptor

» NALANI the DESERT BORN
Hier à 22:50 par musfig

» Maître des runes
Hier à 18:11 par VITRUVE

» Chevalier XIV
Hier à 18:10 par VITRUVE

» Vitrine de MarcM, officier des milices provinciales espagnoles
Hier à 17:29 par Trajan

» Les petites prod' de Mâhar!
Sam 22 Sep 2018 - 19:30 par Denis le barbouilleur


Partagez | 
 

 PENINSULA 1810

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Barreaud

avatar


MessageSujet: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 19:03

Bonsoir tous,
il y a queques temps, j'avais présenté une petite scène d'un officier de dragons légers britannique en Espagne, en 1810, sur une terrasse.
Il était encadré d'un chien très irrespectueux et d'un bougainvillier en fleurs.
Cet arbre n'a pas eu l'air de plaire à certains. Dont acte, il est parti au feu ( l'arbre, pas le chien !).

Ayant acquis entre temps cette pièce, j'ai décidé une refonte complète
[img][/img]

d'abord récupérer les pièces utiles. Le dragon ( sans blagues!) la barrière et le chien. Ensuite choisir un socle plus grand que l'autre et capable d'accueillir tout ce beau monde plus la deuxième figurine.
[img][/img]
J'en profite pour rajouter un pilier à la ballustrade, et un bout de grillr en fer.

Et voici le dragon en question . Explications et refrain histoire habituels à venir.


[img][/img]

Le même vu de dos. J'ai ajouté aussi quelques gobelets et carafons Historex et une lanterne (çà peut être utile pour rentrer chez soi après le petit vin espagnol )


[img][/img]

Et voilà le chien . En quoi est il irrévérentieux? reagardez dond le pied du pilier gauche....
[img][/img]

Cette scènette vient après mon Farquharson et n'a donc pas encore la priorité N° 1, pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
laurent

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 19:14

salut philippe !
elle promet d être bien sympathique cette scénette
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 20:17

Encore un Anglais.....God save the Emperor!
Attendons la suite avec curiosité artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 20:44

Et oui Duck, j'ai remarqué qu'il y a plein de français dans le coin. Partout. on dirait qu'il y a un nid. C'est bizarre, quand même. J'essaie de me faire remarquer d'une façon ou d'une autre. Mais je n'en veux à personne, moi! (artistiquement, bien sûr..) .
Revenir en haut Aller en bas
Duck

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 21:06

Un membre des dragons légers, je suppose!
Revenir en haut Aller en bas
philou09

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 13 Fév 2013 - 22:44

Hé, hé, hé, hé, encore une saynète humoristico historique à suivre avec intérêt !!!

Le toutou a une gueule d'enfer et n'a pas l'air commode !!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 14 Fév 2013 - 8:44

Chouette scène

sale cabot Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Reptor

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 14 Fév 2013 - 8:52

Encore une belle piece en devenir !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tutofig.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 14 Fév 2013 - 13:00

La première scénette était parue sur ce forum en janvier dernier, à un seul personnage.
Revenir en haut Aller en bas
alainlafay

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 14 Fév 2013 - 20:48

Jean-Jacques ne va pas être content, mais je trouve que cette pièce est une des plus belle représentation des uniformes de nos "adversaires"...de l'époque!
Quand j'en aurai fini avec mon Davout, j'ai un "Pavlov" et un officier prussien en gestation pour que Jean-Jacques s'étouffe..ats. Alain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.etendardoccitan.fr
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 14 Fév 2013 - 21:08

Ah mais les russes et le prussiens, çà ne dérange pas du tout Jean Jacques! Il est allé sur place en Russie admirer une des plus belles déculottées de notre histoire, et il a prévu d'aller à Leipzig cette année. Non non, c'est uniquement nos adversaires, comme tu dis, qui lui donnent des boutons. D'ailleurs, mon Highlander en cours, il l'appelle '' ton 75mm'' , sans accent...
ceci dit j'aime beaucoup ce Pegaso en bleu (comme çà je ne dis pas officier du 11th light dragoons). il est finement ciselé, sauf les brandebourgs du haut du torse à gauche. A refaire complètement: défaut de moulage. Quand au Pegaso en gris et rouge ( entre nous, l'officier du 43rd light infantry) j'en attends aussi beaucoup.
Du pain sur la planche!
as tu reçu mon mp?
Revenir en haut Aller en bas
MarcM

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 15 Fév 2013 - 13:51

Excellente idée et bonne façon aussi de rappeler que jusqu'en 1812 (vraisemblablement inclus) les dragons légers britanniques étaient habillés ainsi et non pas avec l'uniforme beaucoup plus banal porté à Waterloo et que l'on voit partout...
MarcM
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 16:07

Bonjour tous,
une figurine en chasse une autre, donc me voici de retour sur ''Peninsula 1810 '' qui, comme chacun sait se traduit par '' guerre d'Espagne 1810'' .
J'ai apprêté le socle, le sol est brut, c'est de la pierre solide pour une terrasse exposée aux intempéries ( en Miliput, marquée au cutter et coloriées à des jus successifs de gris bleu clair, gris pierre, sable irakien, blanc,fumée... et tout çà plusieurs fois et pas forcément dans cet ordre.
[img][/img]


Profil; les nécessaires à libations sont peints et fixés. au fond, dans la lanterne ( Historex), une chandelle ( bout de fil électrique peint en blanc , dénudé et peint en noir à un bout) . Et oui, je préfère en parler tout de suite, je connais déjà les noms de ceux qui m'auraient demandé: et y a une bougie dans la lampe? hé hé hé ...


Le chien est revenu ''saluer'', il en a mis plein le pied du pillier, comme tous les chiens dans un nouvel endroit.


Après le côté cour, côté jardin. Herbe Méridiana et grille Historex



Et spécialement pour satisfaire le jancéniste qui trouvait que placer une photo en arrière plan n'amène rien à la figurine, deux photos avec le Dragoon en place.






Comme le Dragoon était déjà paru, il y a quelques temps sur ce forum, je vous épargnerai le chapitre historique (oui je devine un loustic en liberté qui brûle de dire : oh si, oh si!) .

Comme la scène à retrouvé un caractère de départ, il me reste à débuter l'officier du 43rd ( Monmouthshire) Regiment of Foot, Light Infantry , qui doit venir se placer devant le pillier avec les carafes.






[img][/img][img][/img][img][/img][img][/img][img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 16:16

Hé ben, belle ambiance ! Ca sent bon le vin Espagnol et le jambon ibérique
Revenir en haut Aller en bas
MarcM

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 16:18

Pour asticoter un peu et remplacer le janséniste par un fana de l'Andalousie: l'arrière plan étant les jardins du Generalife à Grenade, je ne pense pas que les light dragoons n'y aient jamais mis les pieds...
Bravo en tous cas pour la figurine et sa mise en scène.
Amicalement
MarcM
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 17:29

Dans ce sens, celà ne m'asticote pas du tout, au contraire. Et oui, c'est bien Granada et ni le Light Dragoon ni le 43rd Light infantry y sont jamais allés. Je cherchais tout simplement une photo ''d'ambiance'' . Juste histoire de démarrer un post en attirant l'attention. Malgré ce coup de canif (consenti) j'ai trouvé préférable de commencer comme çà plutôt que noircir trois ou quatre page sans mettre une seule photo.... Laughing
En tout cas, merci, çà démarre fort!
Revenir en haut Aller en bas
Mich

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 18:45

Cela donne terriblement bien ! Bravo Philippe.
Vivement a suite...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.michdioramas.com
philou09

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 18:56

J'adore l'ambiance avec la photo !!

Bonne suite mon niçois peinturlureur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Wipy

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Dim 24 Fév 2013 - 22:42

Et dire que j'ai raté ce post Trop fort Barreau
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Lun 25 Fév 2013 - 9:01

Bravo, avec la photo d'ambiance c'est génial (jardin de l'alhambra... c'est cà ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Romque

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Lun 25 Fév 2013 - 14:31

très belle mise en scène on s'y croirait
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 18:51

[img][/img]


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 18:59

Décidément, je n'aime pas ces touches ''prévisualiser'' et ''envoyer''. Bon, le vin est tiré, il faut le boire.
L’officier du 43rd ( Monmouthshire) Regiment of Foot, Light Infantry, est commencé.
Avant mon habituel petit refrain sur l’histoire du régiment, voici une petite intro qui tente d’expliquer sa tenue, car elle n’est pas banale. C’est un officier d’infanterie et pas de cavalerie, malgré sa pelisse de hussard, de l’infanterie légère et pas de la ligne, malgré sa tunique rouge.
Uniformes d’infanterie légère sous Napoléon:
Entre 1805 et 1815, il y a 4 régiments d’infanterie légère dans l’armée britannique, et une compagnie légère ( sur les dix) par bataillon.
Les 2 ‘’vieux’’ habillés en vert sombre : 60th (the Royal American) à distinctives rouges, et le 95th (the Green jackets) à distinctives noires. Ces deux unités n’ont pas de drapeaux et sont armées du fusil rayé Baker, d’où leur appellation de ‘’rifles’’ .
Les 2 ‘’jeunes’’ en tunique rouge, le 43rd à distinctives blanches, et le 52nd à distinctives jaunes. Astreints aux règles de la ligne, ont leurs drapeaux ( ils ne les emmèneront cependant pas en Espagne), ils sont armés de mousquets , mais ils portent cependant des épaulettes en ‘’nid d’hirondelle’’ avec une frange de laine vers l’extérieur, et un sabre à lame courbe. Leur shako est décoré d’un plumet vert et d’un cordon vert, marques typiques de la légère qu’on retrouve aussi dans les compagnies légères des régiments de la ligne.
Les officiers du 60 et du 95 avaient apporté avec eux des traditions d’Allemagne dont ils étaient originaires, dont celle de porter la pelisse comme les hussards. Elle était vert foncé comme le reste de l’uniforme. Leurs homologues des 43 et 52, à qui on avait refusé l’uniforme vert, affirmèrent leur détachement de la ligne en portant eux aussi une pelisse. Elle était généralement rouge, à brandebourgs et boutons argent et fourrure gris-blanc. En Espagne, à cause du climat, on vit apparaître un certain nombre de pelisses plus légères, de tissu gris bleu très clair, comme les uniformes de certaines unités légères en Inde.
Et comme un vieux dicton d’officiers anglais veut que : ‘’le matin en sortant de ta chambre, si tu croises un officier de ton bataillon dans la même tenue que toi, cours dans ta chambre pour te changer’’, bien malin celui qui voudra faire respecter un règlement quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
marco

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 19:10

très réaliste
j'aime bcp ton décors et ta mise en scène.

le final va être somptueux
Marc
Revenir en haut Aller en bas
http://marcmussat.jimdo.com/
laurent

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 19:23

belle avancé Philippe
la mise en scène avec la photo de fond est top !
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 19:43

oui belle avancé
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 22:00

Ah mince, j'avais oublié de mettre la photo en fond, mais çà n'a pas l'air de gêner. Bon, le sujet à regarder ce n'est quand même pas le toutou, mais le personnage en rouge.
J'ai appris que la coquetterie du lieu et du moment voulait que les hommes portent une tunique ''d'un rouge commun'' alors que les officiers rivalisaient d'écarlates '' les plus violents et les plus clairs''. Il n'y a ici que la première couche, je vais donc y revenir, et pour être écarlate vif et clair, la tunique va l'être. On verra aussi pour la pelisse, un peu plus tard.
Côté décor, je ne suis pas encore fixé sur la position exacte de mon bonhomme; là ou plus près du pillier à godets, regardant dans la même direction que le Dragoon, ou tourné à 45° , comme pour faire semblant d'ignorer totalement le ''basané'', je ne sais pas. On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
mifig

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Mer 27 Fév 2013 - 22:17

Les visages sont superbes. Pour la position Philippe, je te rejoints sur plus près du pilier à godets et l'autre fig un poil plus devant et à droite quand tu regardes la scène.
Cela donnera de la profondeur et occupera bien l'espace.
A+
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Fred-P%C3%A9r%C3%A9-Peintures-Figu
Alain de NIIIICE

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 7:21

Bien vu, mifig.....mais je n'en dis pas plus !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevaliersbaiedesanges.com/
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 8:28

et oui Alain, puisqu'on est d'accord tous les trois! et çà, j'en avais convenu mardi soir, déjà. deux petits trous nouveaux dans le sol, aux bons endroits, un coup de bouchage sur les anciens, et hop, le tour est joué. Mais je ferai çà vers la fin, quand ces messieurs seront habillés en entier. En tout cas, merci de vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Jacques PREVOST

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 9:04

My God ! It's beautiful !

John Jack
Revenir en haut Aller en bas
alainlafay

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 9:45

Bon, même Jean-Jacques est admiratif devant les sujets de Sa Majesté...Arrêtez de lui faire boire du "jus de citron" !
Alors que dire de plus? ça me plaît "très fort beaucoup" comme dit mon petit-fils...
Philippe, tu passes ta sous-couche au fur et à mesure? ats . Alain
Revenir en haut Aller en bas
http://www.etendardoccitan.fr
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 10:34

Thanks, pal! Excellent le '' John Jack'' , je le resservirai, c'est trop bon, surtout quand on connait le dessous des cartes. Mort de rire le Moustache!!!!!
oui, sous couche au fur et à mesure, et encore, quand j'y pense. Sans rigoler, oui au fur et à mesure. j'ai besoin de ''tenir'' la fig en la peignant. Si je ''bombe'' tout au départ, c'est la cata. des écailles de partout au bout de dix minutes. ce n'est pas très orthodoxe, je sais, mais c'est ma façon à moi tout seul. Na !
Revenir en haut Aller en bas
alainlafay

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 10:43

Pas bête la sous-couche au fur et à mesure. Je vais tenter de faire pareil car sur les piétons, j'ai effectivement le même problème que toi.
Humbrol ou acrylique? ats.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.etendardoccitan.fr
Lvm

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 10:54

Sur ma dernière figurine, je n'ai pas sous couché. Je trouve ça pas plus mal car finalement à l'acrylique ça permet de faire plusieurs essais de couche de base. Si on se trompe c'est pas grave ...
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 12:26

Le plus souvent acrylique, Humbrol devient rare par chez nous ( je rigole). Mais deux trois voiles acry valent bien leur équivalent Humbrol , en épaisseur. le Humbrol très dilué ne couvre pas toujours assez, c'est préjudiciable surtout pour les teintes claires, par contre j'aime bien la façon dont il ''accroche'' les huiles pour les robes de chevaux. D'un autre côté, l'huile prend facilement sur l'acrylique , ce qui permet de bien amorcer certaines teintes délicates: rouge/ bleu/vert.
Revenir en haut Aller en bas
Lvm

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 12:32

Tiens Barreaud, est-ce que tu "laves" tes figurines avant de commencer à peindre ? Je pense surtout à celles en résine. La couche pour démouler ou je ne sais pas quoi est fort glissante parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 14:04

Et bien, c'est surtout moi que jelave avant de peindre ( un vrai p'tit cochon). Non, sans blague, les figurines en résine, oui. En feraille, non puisque je les ai lissé, frotté, ébarbé , etc avanrt. Par contre je les frotte au chiffon sec et doux. C'est un dernier lissage.
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 16:24

Bon, allez, aujourd'hui c'est jour de chance, des photos et de l'historique.
















[img][/img][img][/img][img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 16:47

Bon, les photos sont parties toutes seules (comme souvent) et sans légende.
Les deux premières montrent l'avancée du jour. Sur la tunique, seul le col et le torse sont finis. Le reste: sous couche. Comme je vais avoir moins de manipulations de la pièce, J'en ai profité pour sous coucher le pantalon qui sera très clair, et avoir une idée d'ensemble plus globalement juste. La 3ème montre l'officier quand il aura sa tunique et tous les détails qui n'apparaitront pas.
Alors maintenant, le voilà placé dans son contexte ( sans photo de fond, pour les puristes).

[img][/img]

Et le contexte appelle l'histoire promise:

A sa création en 1741, le régiment reçut le nom de Thomas Fowke’s Regiment of Foot. C’était un régiment d’infanterie de ligne parmi d’autres. En 1747, il fut nommé 43rd Regiment of Foot, et devint the 43rd (Monmouthshire) Regiment of Foot en 1751. Il reçut le blanc comme couleur distinctive, et des broderies et boutons argent.
Il fit route vers l’Amérique du Nord en mai 1757 et arriva à Halifax, Nova Scotia, pour participer à la guerre de sept ans (qui se termina par la perte du Canada et de l’Inde par la France) . Un détachement du 43rd fut battu dans une embuscade tendue par les français acadiens et les indiens Mi’kmaqs à Bloody Creek. En 1759, après 2 ans de séjour, il prit part à la prise de Québec et y gagna son premier ‘Battle Honour’ , sous les ordres du général Wolfe ( qui y perdit la vie).
Le 43rd retourna en Amérique du Nord en 1774 et y resta pendant la guerre d’indépendance des Etats Unis. Il y fut joint au 52nd of Foot et les deux régiments, qui devaient s’amalgamer en 1881, y restèrent côte à côte. Ils combattirent à Lexington et Bunker Hill, et durent se rendre aux insurgents et aux français en 1781 à la suite du siège de Yorktown.
Revenu aux Indes occidentales, il fut battu par les français en Guadeloupe en 1794, après trois mois de combats.
Infanterie légère :
La guerre de sept ans et celle d’indépendance des Etats Unis avaient montré l’absolue nécessité de créer des unités légères mieux adaptées aux méthodes modernes que leurs ainées conventionnelles, aussi bien dans la cavalerie que dans l’infanterie. C’est pourquoi il avait été formé une unité légère pour chaque corps.
Le 60th Regiment of Foot ( Royal American) formé de volontaires allemands n’ayant pas donné satisfaction, notamment en Flandres en 1799, il fut décidé en 1801 de former un corps expérimental d’infanterie légère, de fusiliers, le ‘’Experimental Corps of Riflemen’’ ( devenu plus tard le 95th Rifles).
Ce corps, appelé Light Brigade, rassembla à Schorncliffe, dans le Kent ( exactement à la sortie actuelle du tunnel sous la Manche) le 95th Rifles, le 43rd et le 52nd, dans un premier temps, puis les compagnies légères des régiments d’infanterie de ligne ( il y en avait une sur les dix compagnies de chacun). L’ensemble fut placé sous l’autorité de Sir John Moore, (qu’on retrouvera à la victoire française de la Corogne).
La particularité de ces soldats, hors leur tactique d’emploi, est qu’ils étaient équipés du fusil rayé Baker , beaucoup plus précis que le mousquet de la ligne.
Le 95th, Green Jackets, était vêtu d’un uniforme vert très sombre, inspiré de ceux des premières recrues venues de Hanovre et du Brunswick. Les autres régiments de la Light Brigade demandèrent à en être équipé aussi. La peur panique d’un particularisme que cela déclencha dans l’état major général fut tel que tout ce qu’ils purent sauver fut les fusils. Mais on leur intima l’ordre de rester en rouge.
Donc notre officier a le vieux shako rehaussé en feutre et les attributs de l’infanterie légère, mais le reste de l’uniforme de la ligne.
En 1807, le 43rd prit part à la prise (plus ou moins scandaleuse) de Copenhague et de la flotte danoise, sous les ordres d’un certain Sir Arthur Wellesley.
Lorsqu’il arrive au Portugal puis en Espagne, ce n’est donc pas un régiment inconnu des français qui va s’opposer à eux jusqu’en 1814.
Il est en 1808 à Vimeiro, en 1809 il assure avec le 95th l’arrière garde de la retraite de la Corogne, il revient au Portugal avec la brigade légère de Sir Robert Craufurd et rejoint Wellington à Talavera, après une marche de 410 kilomètres, dont une étape de 86 kilomètres en 26 heures par une forte chaleur.
On le retrouvera à Côa, Sabugal, Bussaco, Ciudad Rodrigo et Badajoz.
Il est rappelé en Angleterre en 1814, et arrivera en Belgique trop tard pour participer à la bataille de Waterloo

Le 43rd est devenu le 1st battalion , the Oxfordshire Light Infantry en 1881 et le 1st battalion, Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantry en 1908, alors que le 52nd était devenu 2nd battalion, buckinghamshire light infantry. Les 1st et 2nd battalions furent amalgams en 1948 et regiment rebaptisé 1st Battalion, The Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantry, 43rd and 52nd. En 1958 le régiment réalisa enfin son vieux rêve et revêtit l’uniforme vert foncé lorsqu’il devint le 1st Green Jackets (43rd /52nd) au sein de la brigade Green Jackets avec le vieux 95th, et devint le 1st battalion the Royal Green Jakets en 1966. Avec la dernière réforme , il est le 2nd battalion , the Rifles depuis 2007 .

Pour ceux qui ont tenu le coup, quelques photos avec photo en fond et même une variante.

[img][/img]

[img][/img]

Voilà la variante. tout le monde remarquera ce qui ne va pas. les personnages sont sur une terrasse qui ne peut pas être dans une salle...
Mais j'aime bien l'ambiance espagnole, tout simplement. çà met de la lumière.

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
ov




MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 18:19

Bonjour

J'aime beaucoup (en particulier la lanterne dont le rendu est impressionant), et l'historique est intéressante;

Cependant un petit détail : je n'ai jamais vu de chien jouer à "celui qui pisse le plus loin", aussi la marque sur le pilier ne saurait être attribuée au canidé présent...
Revenir en haut Aller en bas
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 18:53

Bonjour ov,
Y aurait il du vécu dans cette observation oh combien pertinante? Je ne vois pas très bien ce qui gêne ici, il peut avoir fini sa petite affaire et s'en aller, mais çà m'étonnerait quand même que je me prenne la tête avec çà. Eh bien on va dire qu'il cherche des yeux le gros cochon qui a fait çà. Ok ?
Ou alors ce n'est peut être que la pointe d'un humour assez potache, je le concède, puisque le chien, tu l'auras sûrement remarqué ( avec la même acuité que la lanterne), ce chien donc n'a rien d'historique puisqu'il vient d'une série fantastique...
Revenir en haut Aller en bas
Wipy

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Jeu 28 Fév 2013 - 23:16

Heu Barreau superbe mais j'ai l’impression qu'ils se font la gueule non? Bon je sais ce sont des anglais mais quand même......
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 9:49

Bravo Philippe, très belle scène, j'aime beaucoup le mélange des couleurs, le bleu d'un côté, le rouge de l'autre.... en plus avec le décor sur l'arrière c'est vraiment bluffant bravo.. la suite bounce et merci pour l'historique, c'est toujours intéressant.

je pense qu'OV veut dire que la tâche d'urine est un peu haute sur le pilier, par rapport à la taille du chien... mais bon je suis d'accord avec toi, c'est pas la peine de se prendre la tête... d'ailleurs on est sûr que c'est mâle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 10:17

Rassure toi Wipy, ils ne se font pas la gueule, c'est tout simplement une position temporaire, le temps d'achever l'ensemble. Ils ne se parleront toujours pas ( ces gens là sont beaucoup moins bavards que nous) mais regarderont tous les deux dans la même direction, comme si quelque chose , hors scène, les interpelait.


[img][/img]
Cet insigne est celui du shako de l'officier. Sans le N° régimentaire c'est l'insigne de coiffure de toutes les troupes légères britanniques, et chaque régiment porte le sien avec son propre N°.
Le bugle a été choisi parce que seule l'infanterie légère transmet les ordres de manoeuvres au son du bugle et non au tambour comme la ligne. Les ordres aux échelons compagnie et/ou section se transmettent au son du sifflet porté par le chef.( cet officier porte le sien au bout d'une petite chaînette, sur le torse, coincée au baudrier.

[img][/img]

Cettte épaulette est celle qui identifie une compagnie légère ou un régiment léger. les compagnies de grenadiers portent aussi l'épaulette en ''nid d'hirondelle'' , mais sans la frange du bas. Dans la ligne, les compagnies du centre se distinguent par une épaulette terminée par une touffe ronde de laine blanche.

Les fusiliers ont cette épaulette à fond rouge de la troupe, bordée de tissu blanc. Les officiers l'ont décorée en fil argent, avec une chaînette métallique avec une grosse boucle . C'est à l'intérieur de la boucle que viendra se placer, plus tard, l'insigne de grade: couronne ou 'pip' .
Normalement, au dessus de son ''nid d'hirondelle'' de la légère, un officier porte les épaulettes à franges de son grade, en usage dans toute l'infanterie. Mais comme il a choisi la fantaisie de porter la pelisse, il n'y a pas de place pour les deux.
La seule précision sur son grade peut venir de son âge ( chérubin = lieutenant, homme mûr = capitaine) . Ceci n'est pas surprenant à cette période. Mais on sait qu'il est officier subalterne par le manque de décor de son col. Les officiers subalternes sont appelés: Company Officers, et les officiers supérieurs: Field Officers.
Revenir en haut Aller en bas
lamouline69

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 10:20

j'aime beaucoup l'ambiance de ton avant dermière photo...

encore un bel ensemble....bravo et tu en vois presque le bout....
Revenir en haut Aller en bas
http://lamouline69.jimdo.com/
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 10:23

Très beau travail sur l'épaulette
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
Barreaud

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 10:27

Oui c'est vrai l'épaulette est réussie.
C'est le travail d'un figuriniste anglais sur un buste en 200mm.
je m'en suis servi comme illustration.
Rendons à César ce qui ......
Revenir en haut Aller en bas
bono

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 10:35

Ok Philippe
Revenir en haut Aller en bas
http://cbfigurines.jimdo.com
philou09

avatar


MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   Ven 1 Mar 2013 - 21:46

Salut Philippe,

bon aujourd'hui, je doit l'admettre et le reconnais, j'ai fait mon feignant et me suis perdu dans l'historique, la Belgique qui nous fait sa guerre d'indépendance, le 43 devenant le 95 ou bien le 1er ... lol!

Enfin, tout cela pour te dire que j'adore cette ambiance encore plus avec le fond que tu nous proposes !!!

Bonne astuce pour le coup de la sous couche, je vais voir de poser la mienne ... !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PENINSULA 1810   

Revenir en haut Aller en bas
 
PENINSULA 1810
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Travaux en cours :: Taille moyenne (du 1/35ème au 65 mm)-
Sauter vers: